Environnement

Ecourues sur la Mayenne et l’Oudon du 8 septembre au 15 décembre 2021

Publié

le

Sur les 8 000 km de cours d’eau que compte le Maine-et-Loire, 250 km sont directement propriété du Département. La collectivité assure des missions de surveillance et de gestion sur Le Loir, la Sarthe, la Mayenne, l’Oudon (en aval de Segré) et la Maine.

Les écourues (terme local qui désigne l’abaissement, voire la mise à sec de la rivière ou de certains biefs après l’ouverture des barrages), sont prévues du 8 septembre au 15 décembre 2021, sur les rivières Mayenne et Oudon.

Cette opération d’abaissement du niveau des eaux, qui se déroule en principe tous les 3 ans, consiste à ramener la rivière à sa hauteur naturelle, en procédant à l’ouverture des pertuis de tous les barrages.

La navigation sera donc arrêtée sur l’Oudon et sur la Mayenne, entre Ménil, dans le département du même nom, et Montreuil-Juigné.

Les écourues doivent répondre aux besoins de travaux d’entretien ou de remise en état de la rivière, de ses rives et de ses ouvrages (ponts, barrages…), et contribuent plus généralement à la surveillance de la voie d’eau et au contrôle de ses équipements. Écluses, barrages, ponts, quais, murs de soutènement, pontons…, tout est passé en revue.

Cette période peut également être mise à profit par les communes et autres propriétaires riverains pour leurs propres besoins.

Les écourues sont également propices au retrait des déchets divers et variés qui sont alors découverts dans le lit de la rivière. Ce nettoyage contribue ainsi à l’objectif de retour à un bon état écologique de la rivière.

L’année sera 2021 l’occasion de réaliser des travaux de restauration de continuité écologique* sur six barrages de la Mayenne (Jaille-Yvon / Petit Chenillé / Chambellay/ Montreuil-sur-Maine / Grez-Neuville / La Roussière).

  • La continuité écologique :
    Introduite par la Directive cadre sur l’eau en 2000, confirmée par la Loi sur l’eau et les milieux aquatiques en 2006 et entérinée par la Loi Grenelle 1 en 2009, la notion de continuité écologique vise à atteindre le bon état écologique des masses d’eau en assurant une migration non perturbée des organismes aquatiques et le transport des sédiments.

Lexique :
Barrage : Ouvrage créé sur une rivière pour retenir les eaux et en relever le niveau (ce qui assure le mouillage pour la navigation)
Bief : Section de rivière comprise entre deux barrages
Écluse : Ouvrage permettant le passage des bateaux d’un bief à un autre
Étiage : Niveau des plus basses eaux connues
Pertuis : Vannage permettant la vidange du bief amont en période d’étiage

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 59 = 65