Economie

Taxe foncière en Maine-et-Loire: date, montant, calcul… ce qu’il faut savoir

Publié

le

Taxe foncière en Maine-et-Loire: date, montant, calcul… ce qu’il faut savoir

Le taux de cet impôt local est fixé par trois collectivités : la commune, l’établissement public de coopération intercommunale ( votre intercommunalité) et le département de Maine-et-Loire.

Si la rentrée signe la fin des vacances d’été, elle marque aussi le retour des obligations fiscales. Parmi elles, la taxe foncière. Celle-ci ne concerne pas l’ensemble des contribuables, mais seulement les propriétaires d’un bien immobilier que ce soit un appartement ou une maison.

Dans les semaines à venir, plusieurs milliers d’angevins vont ainsi devoir payer leur taxe foncière. À noter que les récents propriétaires n’auront pas à s’affranchir de cet impôt. En effet, son éligibilité est déterminée en fonction de la situation du contribuable au 1er janvier. Ainsi, les personnes qui ont acheté un bien après cette date ne seront pas sujet à une imposition cette année.

Les personnes qui ne sont pas mensualisées ont reçu leur avis d’imposition le 30 août et celles qui le sont la recevront le 20 septembre prochain. Cette année, comme l’an passé, la date limite de paiement pour la taxe foncière a été fixée au 15 octobre, précise le site impots.gouv. Pour les personnes dont cet impôt n’est pas mensualisé et qui souhaiteraient qu’il le devienne, il faut faire une demande en ce sens avant le 15 décembre 2021 pour un début des prélèvements en janvier 2022.

Un taux qui varie en fonction du lieu de résidence

À noter qu’en fonction de la commune dans laquelle vous résidez, le taux de la taxe foncière ne sera pas le même. En effet, il s’agit d’un impôt local, dont le taux est fixé par trois collectivités : la commune, l’établissement public de coopération (EPCI) et le département de Maine-et-Loire. Chacun propose son taux, et les trois valeurs sont ensuite agglomérées.

Après une hausse constatée en 2019, les taux étaient restés stables l’année dernière et il devrait en être de même cette année, selon Capital. En effet, selon nos confrères, les collectivités locales angevines ont majoritairement choisi de ne pas augmenter leur taux de taxe foncière sur les propriétés bâties. Le taux global est de 55,87% à Angers, 49,53% à Cholet.

Chaque année, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) révise les bases locatives, notamment via l’application d’un coefficient de revalorisation. Cette année, ce dernier est minime et s’élève à 0,2%, rappelle Capital.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

82 − = 80