Angers

L’autopartage arrive sur Angers avec Autocité+

Publié

le

DR - Exemple Autolib à Paris

A partir du 2 novembre 2011, date de mise en place de ce nouveau concept, les angevins pourront louer des voitures pour une courte durée via Autocité +. Ce service sera présenté aux angevins le 22 septembre dans le cadre de la semaine de la mobilité.

Comme chaque année, la semaine de la mobilité se déroule partout en Europe ce mois-ci, et bien sûr à Angers. La principale attraction cette année, va être le lancement du nouveau service de location de voiture qui sera mis en place sur Angers début novembre. Contrairement aux réseaux de location de véhicule « classique », Autocité + proposera des locations de courtes durées aux futurs abonnés de ce service. L’intérêt pour le client va être « d’avoir une voiture, sans avoir de voiture », comme s’en réjouit Bernadette Caillard-Humeau, l’adjointe au Maire déléguée à la mobilité, à la voirie et au déplacement. Il permettra aux utilisateurs de satisfaire à des besoins ponctuels, sans pour autant rencontrer les contraintes financières et logistiques qu’engendrent la possession d’un véhicule.

« Faire en sorte qu’il y ait moins de voitures »

Comme le confie Olivier Sorin, responsable des transports collectifs au sein d’Angers Loire Métropole, « l’objectif va être de faire en sorte qu’il y ait moins de voitures, ce qui permettrait de réduire les pressions liées au stationnement ». Le service débutera avec 15 véhicules répartis dans 6 stations, toutes installées dans le centre-ville. « Si cette offre fonctionne bien, elle pourrait être étendue à d’autres secteurs (Bressigny, La Fayette, Gare, Doutre, etc.) précise Yvon Dalibert, responsable de la SARA, société responsable du projet. Autocité + fonctionnera avec la carte de transport ATOUT, qui permettra d’avoir accès aux véhicules. Ceux-si seront disponibles 24h/24, et des places de parking seront réservés pour ce service.

« Une ville où l’on roule à 30 km/h avec des exceptions à 50 km/h »

Parmi les autres rendez-vous de cette semaine de la mobilité, on notera le lancement du troisième volet de la campagne de sécurité vis-à-vis du tramway, avec notamment diverses réunions (notamment dans les écoles). L’un des autres projets phare va être la mise en place du Code de la rue. Celui-ci va être expérimenté dans deux quartiers : Madeleine, Justice, Saint-Léonard, et le quartier Saint-Serge, Ney, Chalouère. « Avant on avait une ville où l’on roulait à 50 km/h, avec quelques exception à 30 km/h. Désormais, il faut que l’on ait une ville où l’on roule à 30 km/h avec des exceptions à 50 km/h » confie Bernadette Caillard-Humeau. « Maintenant que le tramway est lancé, on souhaite mettre l’accent sur le développement de la marche et du vélo. » La ville n’ayant que très peu de données concernant ces deux modes de déplacement, des tests de géolocalisation et des sondages sur Internet vont être mis en place. Tous à vos chaussures !

Ludovic Aurégan

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide