Immobilier

Marché locatif : Angers est la ville la plus chère des Pays de La Loire après Nantes

Publié

le

Il faut compter en moyenne 482 € en moyenne par mois pour se loger à Angers. Ce sont les petites surfaces qui sont les plus prisées des locataires, notamment des étudiants.

À l’occasion du salon de l’Habitat, Immobilier et Décoration, qui se tient du 24 au 27 septembre 2021 au Parc des Expositions d’Angers, LocService.fr, spécialiste de la location entre particuliers, dévoile les résultats d’une étude menée le marché locatif angevin. Il faut compter en moyenne 482 € en moyenne par mois pour se loger à Angers. Ce sont les petites surfaces qui sont les plus prisées des locataires, notamment des étudiants.

482 € en moyenne pour se loger à Angers

Angers (Maine-et-Loire) compte 66,3 % de locataires (chiffre INSEE). Selon l’étude LocService.fr, le loyer moyen charges comprises pour se loger à Angers est de 482 € pour 31 m² en moyenne. Après Nantes (17,38 €/m²), Angers est la ville la plus chère des Pays de la Loire puisque l’immobilier locatif atteint une moyenne de 15,48 €/m²). La capitale de l’Anjou passe devant Saint-Nazaire et les villes composant la première couronne de l’agglomération nantaise.

Comparé au reste de la France, le loyer moyen au mètre carré sur Angers est supérieur à la moyenne des villes de Province (13,4 €/m²). L’écart reste toutefois conséquent par rapport à la capitale : Angers est 58 % moins chère que Paris.

En moyenne, les chambres simples offrent une surface de 13 m² et se louent 342 €, les studios 406 € pour 22 m² et les appartements T1 429 € pour 25 m². Pour les appartements T2, la surface moyenne constatée est de 39 m² et le loyer moyen de 552 €, un T3 de 60 m² se loue 720 € et les très grands appartements se sont négociés en moyenne 960 € charges comprises. Pour se faire une idée du budget à consacrer selon les types de logements.

482 € en moyenne pour se loger à Angers

Angers compte 66,3 % de locataires (chiffre INSEE). Selon l’étude LocService.fr, le loyer moyen charges comprises pour se loger à Angers est de 482 € pour 31 m² en moyenne. Après Nantes (17,38 €/m²), Angers est la ville la plus chère des Pays de la Loire puisque l’immobilier locatif atteint une moyenne de 15,48 €/m²). La capitale de l’Anjou passe devant Saint-Nazaire et les villes composant la première couronne de l’agglomération nantaise.

Comparé au reste de la France, le loyer moyen au mètre carré sur Angers est supérieur à la moyenne des villes de Province (13,4 €/m²). L’écart reste toutefois conséquent par rapport à la capitale : Angers est 58 % moins chère que Paris.

En moyenne, les chambres simples offrent une surface de 13 m² et se louent 342 €, les studios 406 € pour 22 m² et les appartements T1 429 € pour 25 m². Pour les appartements T2, la surface moyenne constatée est de 39 m² et le loyer moyen de 552 €, un T3 de 60 m² se loue 720 € et les très grands appartements se sont négociés en moyenne 960 € charges comprises. Pour se faire une idée du budget à consacrer selon les types de logements.

Les petites surfaces en tête des locations à Angers

Le marché locatif angevin semble favoriser les studios et T1, qui représentent 49 % des locations réalisées sur les 12 derniers mois. Ils bénéficient notamment de la demande des étudiants qui sont environ 40.000 à habiter dans l’agglomération. Quant aux appartements T2, ils affichent également une part importante des locations avec 22 %.

Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 50 % des locations réalisées dans l’année (hors « locations meublées touristiques »).

Le profil des candidats locataires

Le budget moyen des locataires pour se loger à Angers est de 573 € et reste supérieur aux loyers pratiqués. Bien sûr, cela peut varier selon les recherches et la période. En effet, 70 % des recherches émanent d’étudiants avec une forte saisonnalité en juillet-août.

35 % des candidats sont des hommes seuls, 47 % sont des femmes seules, et 17 % des couples. La ville semble relativement attractive pour les candidats locataires éloignés : 42,3 % des locataires en recherche à Angers ne proviennent pas des Pays de la Loire.

« À Angers, les demandes des locataires se répartissent à 35 % pour les appartements, 54 % pour les petits logements sans chambre indépendante et 5 % pour les maisons. Les 6 % restants sont plutôt intéressés par la colocation. », indique Richard Horbette, fondateur de LocService.fr.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 + = 50