Tourisme

Saison touristique sur l’agglo d’Angers. « L’été 2021 aura globalement été meilleur que 2020 » se félicite Mathilde Favre d’Anne, Adjointe au Tourisme.

Publié

le

Credit D.Mouraud-Destination Angers / Aujourd’hui, Destination Angers, opérateur touristique de l’agglomération angevine livre les premiers chiffres de la saison estivale.

Aujourd’hui, Destination Angers, opérateur touristique de l’agglomération angevine livre les premiers chiffres de la saison estivale.

La saison estivale 2021 aura été dynamique, malgré une météo mitigée ; constat qui vaut pour la plupart des destinations françaises dont l’agglomération d’Angers (Maine-et-Loire) et pour les différents secteurs d’activité, avec bien sûr des nuances.

Comme le souligne une infographie récente publiée par ADN Tourisme (institutionnels du tourisme français), les Français privilégient à nouveau les séjours en France en 2021, ce qui est bénéfique aux prestataires touristiques.

Hormis Paris, le tourisme urbain a retrouvé des couleurs cet été, tout comme l’hôtellerie, par effet de ricochet. On a ainsi assisté à un phénomène de « rattrapage partiel », alors que les villes françaises avaient perdu de leur attrait depuis l’émergence des contraintes sanitaires au printemps 2020.

Pour autant, tout n’est pas rentré dans l’ordre sur le plan national. Certaines clientèles étrangères font toujours défaut, en particulier les Britanniques (Covid + Brexit), Nord-Américains et marchés lointains en général.

L’instauration du passe sanitaire durant l’été a eu des effets non négligeables, notamment sur l’activité des restaurants -et à un degré moindre- dans les lieux de visite- même si cela semble s’estomper au fil des semaines avec de + en + de Français vaccinés.

Dans les Pays de la Loire, selon un baromètre établi à fin août, le littoral et les villes sont les gagnants de l’été 2021. Les campings, gîtes et chambres d’hôte ont également réalisé une belle saison estivale. La clientèle française demeure prédominante, mais les clientèles européennes de proximité (Belgique, Pays-Bas, Allemagne) sont partiellement de retour.

A l’échelle d’Angers Loire Métropole, les premiers chiffres disponibles corroborent les tendances mentionnées ci-dessus.

« L’été 2021 aura globalement été meilleur que 2020, sans retrouver le niveau de 2019. J’espère qu’il marque l’amorce d’une reprise tant attendue par les acteurs du tourisme. Au-delà du bilan encore provisoire (car l’année est loin d’être terminée), je tiens à souligner la faculté d’adaptation dont les professionnels (hébergeurs, restaurateurs, lieux de visite…) ont à nouveau fait preuve au cours des derniers mois, notamment lors de la mise en place du passe sanitaire. Depuis le début de la crise sanitaire, notre secteur démontre ainsi sa résilience et sa capacité à rebondir, avec des perspectives plutôt bien orientées dans les mois à venir »., indique Mathilde Favre d’Anne, Adjointe au Rayonnement et au Tourisme de la ville d’Angers.

Les premiers chiffres de la saison estivale

Hôtellerie sur l’agglomération d’Angers

  • Bons résultats en juillet (nuitées en hausse de 21 %, selon les résultats provisoires de l’INSEE) et en août 2021 : généralement supérieurs ou stables par rapport à 2020, sans retrouver les niveaux de 2019 -année référence-
  • Quelques hôtels indiquent néanmoins avoir enregistré une activité supérieure à 2019 (avec un taux d’occupation > 75 %)
  • L’hôtellerie économique (** et ***) est créditée de bons résultats
  • Beaucoup de réservations de dernière minute
  • Le dispositif 1001 nuits (1 nuit hôtelière offerte pour un séjour 2 nuit) mis en place par Angers Loire Métropole a à nouveau séduit les clients, originaires en majorité du ¼ Nord-Ouest de la France, et en 1er lieu Franciliens.

Campings de l’agglomération

  • Activité très satisfaisante, en particulier sur les hébergements locatifs (chalets, mobile-home)
  • Les emplacements pour toiles de tente se sont moins bien vendus, notamment à cause d’une météo capricieuse et de l’absence de clients Britanniques.
  • Verbatim d’un camping : « Une clientèle très famille, beaucoup de passage (Loire à vélo + camping-caristes). »

Lieux de visite de l’agglomération angevine

  • Des situations contrastées selon les sites
  • Clientèle individuelle généralement en hausse en juin, juillet et août
  • Bons résultats pour les principaux sites (voire très bons, comme Terra Botanica qui annonce une hausse de 30 % par rapport à 2020)
  • Comme en 2020, la baisse de la clientèle groupe et la fréquentation étrangère pas encore revenue à la « normale » auront été pénalisantes pour certains lieux de visite

Office de tourisme

  • Juillet et août 2021 : avec plus de 33 000 visiteurs accueillis, les flux sont supérieurs à 2020 (+ 10 %), mais restent inférieurs à 2019 (mise en place d’une jauge, d’un sens unique, modification de l’amplitude horaire).

« Les premiers chiffres de septembre confirment également cette embellie. » indique l’opérateur touristique de l’agglomération angevine

  • Retour partiel des visiteurs étrangers : 19 % de la fréquentation totale (surtout Belges, Hollandais, Allemands, quelques Espagnols et Italiens en août), contre 12 % l’an dernier.
  • Baisse marquée des visiteurs Britanniques, Nord-Américains et marchés lointains
  • Un panier moyen en forte hausse à la boutique de l’OT : + 40 %
  • Conciergerie vélo : +38 % de location de vélos sur la période juillet/août, avec une forte augmentation de location à la ½ journée.
  • Autres ventes (billetterie, city pass) également en hausse
  • Bureaux d’information touristique dans les communes touristiques d’Angers Loire Métropole : 13 500 visiteurs accueillis en juillet/août (+ 12 %)

Projections sur le reste de la saison

Même si le passé récent a conduit à une certaine prudence, septembre et octobre 2021 semblent offrir des perspectives encourageantes annonce Destination Angers , avec la conjonction de plusieurs facteurs favorables :

  • L’activité évènementielle se relance progressivement, avec des congrès, salons et évènements d’entreprise programmés fin 2021 et 2022
  • Une part significative de Français compte prolonger l’été, en prévoyant des WE et des séjours lors des prochaines vacances scolaires de la Toussaint
  • L’assouplissement des règles sanitaires devrait favoriser le retour de certains visiteurs étrangers
  • Contrairement à l’automne dernier, l’ouverture des restaurants peut stimuler les déplacements loisirs et affaires

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 − 48 =