Agriculture

Vendanges du Val de Loire.Un millésime 2013 qui s’annonce prometteur

Publié

le

DR

DR

Cette année, le Val de Loire devrait bénéficier d’une jolie récolte 2013 avec des volumes dans la moyenne de la production du vignoble. Les vendanges débuteront plus tardivement que les années précédentes, particulièrement précoces. La météo des semaines à venir sera déterminante mais le Val de Loire se prépare d’ores et déjà à un millésime prometteur.

Des vendanges plus « tardives » que les années précédentes

Les premières vendanges devraient démarrer plus tard que les années précédentes, particulièrement précoces. Elles ont débuté le 19 septembre avec les cépages destinés à l’élaboration des vins effervescents. Suivront les cépages blancs tels que melon de bourgogne et sauvignon autour du 26 septembre. Le début des vendanges des cépages rouges est prévu sur la première quinzaine d’octobre.

Une récolte supérieure à 2012

Après une belle sortie de grappe, même si certains cépages ont souffert à cause des conditions humides et fraîches qui ont entouré la floraison, la récolte attendue pourrait être supérieure à 2012. On estime qu’elle atteindra un peu plus de 2 millions d’hectolitres contre 1,5 million en 2012. L’année 2013 devrait donc revenir à un volume de récolte classique/normal.

Un millésime prometteur

L’état sanitaire est globalement bon. La météo des semaines à venir sera déterminante pour la qualité du raisin et si les prochaines semaines sont ensoleillées les vendanges s’annoncent sous les meilleurs auspices.

 

« Un beau potentiel qualitatif et quantitatif »

« L’état sanitaire du vignoble est très bon. A cela s’ajoute un beau potentiel qualitatif et quantitatif. Mais nous avons eu un printemps humide jusqu’à fin juin et un été sec qui se poursuit. Aujourd’hui, le vignoble souffre de la sécheresse. Ce phénomène bloque le développement végétatif et la maturité des raisins est très lente. La vigne a besoin d’eau pour reprendre son cycle physiologique normal. Nous sommes dans la même situation que 2004 avec une floraison tardive et un blocage de la maturité. Les vendanges ne devraient donc pas démarrer avant mi-septembre. » indique Patrice Laurendeau, président de la Fédération viticole de l’Anjou

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 3