Angers

Vernon, Massy, même scénario et mêmes conséquences pour Angers-Noyant

Publié

le

Archives - Angers Noyant

Alors que l’on se dirigeait tout droit vers un succès facile de Vernon, les angevins ont réalisé une folle remontée en fin de match. Mais les joueurs de David Peneau ont une nouvelle fois craqué mentalement en encaissant un but à trois secondes de la fin. Angers s’incline 29 à 28 sur le parquet de Vernon.

Les joueurs d’Angers-Noyant se sont inclinés contre un concurrent direct pour le maintien. Le scénario a étrangement ressemblé à celui de Massy. Les angevins auteurs d’un bon début de match ont totalement sombré au milieu du match avant de trouver les ressources pour revenir dans la partie. Mais, ils ont une nouvelle fois craqué dans les dernières secondes. Les joueurs de David Peneau avaient pourtant réalisé un bon début de rencontre. Les noyangevins prenaient le large pour la première fois après huit minutes de jeu en menant 5 à 3. Grâce à leur bonne agressivité, les joueurs angevins récupéraient des ballons, de manière a prendre un avantage de trois buts (8 à 5) au quart d’heure de jeu.

Angers-Noyant a cédé

Néanmoins, plusieurs échecs au tir du côté des rouges permettaient aux joueurs locaux de prendre l’avantage. L’écart à la pause était de trois buts, avec un score de 16 à 13 à l’avantage du club de la ville natale de l’ancienne Ministre des sports, Chantal Jouanno. Le début de seconde mi-temps était lui aussi très compliqué pour les angevins. Après cinq minutes du jeu, le score était monté à 21 à 14. Angers se destinait tout droit vers une quatrième défaite en autant de matchs. De nombreuses pertes de balles et peu de réussite au tir permettaient à Vernon de creuser l’écart. Dix minutes plus tard, la situation s’était légèrement améliorée pour les joueurs de David Peneau : l’écart était redescendu à quatre buts (24 à 20).

A trois secondes près …

Malgré un Chris Nkuingoua en grande forme dans les buts vernonnais (15 arrêts ce soir), les angevins continuaient d’amorcer leur remontée. Tant est si bien, qu’a quatre minutes du terme de la rencontre, Vernon ne menait plus que 28 à 26 avec une infériorité numérique à gérer. A quarante-cinq secondes de la fin, les angevins étaient revenus à 28-28, et un nouvel arrêt de Mody Diawara redonnait la possession à Angers. Sur l’attaque suivante, Yoan Eudaric commettait une faute de zone dont les vernonnais ont su profiter. A trois secondes du terme de la rencontre, Amar M’Baye venait crucifier au finish les angevins. Une nouvelle fois, les angevins n’ont pas su gérer les instants cruciaux et ont perdu le bénéfice d’une belle fin de seconde mi-temps. Attention à ce que cela ne se répète pas trop souvent !

Ludovic Aurégan

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide