Education

Visite de Christelle Morançais à Espérance banlieues à Angers. « Mme Morançais entretient ses réseaux réactionnaires intégristes et abandonne l’école » selon la France Insoumise.

Publié

le

Christelle Morançais Présidente de la Région des Pays de la Loire accompagné de Roch Brancour, vice-président d’Angers Loire Métropole et à la Région visiteront ce vendredi le Cours le Gouvernail à Angers, créée par le réseau Espérance banlieues. Une visite qui ne plait guère aux élus de La France Insoumise à la Région des Pays de Loire et à Claire Schweitzer, Conseillère municipale à Angers.

Claire Schweitzer, élue La France Insoumise à Angers

« Dans le cadre de ses actions pour offrir les meilleures chances de réussite aux jeunes, la Région (des Pays de la Loire) soutient le Cours le Gouvernail à Angers. Cette école, créée par le réseau Espérance banlieues, a pour objectif de développer chez les enfants confiance et talents pour que les inégalités scolaires et culturelles ne soient pas une fatalité. » indique la collectivité dans une invitation lancée à la presse, « afin de témoigner de l’importance d’accompagner le parcours de tous les jeunes »

Un soutien qui dérange chez les élus municipaux et régionaux de la France Insoumise à Angers et dans les Pays de la Loire, qui dénoncent « la visite de la Présidente de Région Mme Morançais à l’établissement privé et hors contrat “Le Gouvernail” à Angers, géré par le réseau intégriste et réactionnaire “Espérance Banlieues”, qu’elle a subventionné l’année dernière à hauteur de 50 000€. »

Selon les élus LFI, « il refuse d’accueillir tous les élèves sans distinction, refuse de suivre le programme scolaire de référence de l’Education Nationale, et a recours à des non-professionnels de l’enseignement qui n’ont pas été correctement formés à la pédagogie ni aux matières enseignées. »

Selon les élus du parti de Jean-Luc Mélanchon « Ce soutien est d’autant plus inadmissible que les écoles primaires ne relèvent absolument pas du domaine de compétence de la Région : en matière d’enseignement, celle-ci doit s’occuper des lycées. Donc “en même temps” Mme Morançais dote une école primaire hors contrat qui est hors de ses attributions, tandis que les écoles publiques d’Angers et de la région manquent de moyens pour recruter des auxiliaires de vie scolaire, des accompagnants d’élèves en situation de handicap, des psychologues, des infirmières, ou simplement pour chauffer les salles de classe en hiver. Nous rappelons que l’hiver dernier il a fait 11° dans certaines salles de classe angevines, avec des élèves incapables d’écrire à cause de leurs doigts engourdis par le froid ! »

Etde poser la question « Mme Morançais compte-elle cette année attribuer une subvention de 50 000€ à chacune des écoles primaires de la Région, pour garantir un bon fonctionnement des écoles de notre Service Public républicain ? Ce n’est manifestement pas son intention. Il s’agissait donc purement et simplement d’un “cadeau” sans contreparties fait par Mme Morançais aux réseaux réactionnaires et anti-républicains, qui figuraient parmi ses soutiens lors de sa campagne régionale. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide