La tribune du jour

COP26 : « le double-jeu d’Emmanuel Macron » selon Matthieu Orphelin

Publié

le

Matthieu Orphelin Député de Maine-et-Loire

La COP26 s’ouvre dans un contexte mondial d’accélération du changement climatique et d’actions insuffisantes pour l’enrayer. Alors que des décisions fortes sont urgentes, le double-jeu d’Emmanuel Macron (de beaux discours mais sans actes suffisants derrière) n’est pas responsable.

J’entends que le Président de la République pourrait annoncer ce lundi que la France rejoint l’alliance “Beyond Oil and Gas” lancée par le Costa Rica et le Danemark, comme nous le demandions avec les écologistes et Yannick Jadot. Mais, dans le même temps, Emmanuel Macron et le gouvernement promeuvent en sous-main auprès de la commission européenne les énergies fossiles et le nucléaire, avec la Pologne et la République Tchèque. Quel cynisme !

Un document révélé par une journaliste de Contexte nous apprend en effet que la France œuvre en coulisse aux côtés de la Pologne et la République Tchèque pour l’intégration du gaz fossile dans les énergies éligibles au financement vert pour l’UE (taxonomie), en échange du soutien de ces pays à l’inclusion de nucléaire. Un deal sur le dos du climat !

Les belles déclarations ne suffisent pas, elles doivent être cohérentes avec les actes. Bien sûr qu’il faut sortir des énergies fossiles, mais il faut le faire vraiment, pas dans un “en même temps” insupportable qui ne leurre plus personne.

Le président essaye de nous vendre du rêve sur les conclusions d’un G20 pourtant sans grande avancée. Les beaux discours ne tiennent pas face à la réalité des faits : réaffirmer l’objectif de 1.5°C est de la mystification si l’on ne prend pas les mesures pour l’atteindre, la fin des financements internationaux au charbon était déjà acquise et ne concerne que l’export, les 100 Mds$ d’aide ne sont toujours pas atteints alors que cet engagement date de la COP15 à Copenhague en 2009…

Nous proposons avec les écologistes que la France soit pionnière dans l’élaboration d’un traité international sur la non-prolifération des énergies fossiles (cf la résolution déposée ce vendredi à l’Assemblée nationale ci-jointe), qu’elle rejoigne l’alliance “Beyond Oil and Gas” -mais en accordant enfin ses actes à cet engagement- et pousse l’Europe à s’y engager notamment lors de la prochaine présidence française de l’Union européenne.

La France se doit d’être exemplaire et de montrer la voie vers la sortie des énergies fossiles. C’est possible, c’est bénéfique et c’est primordial : cela permet notamment de s’affranchir des aléas des prix des énergies, d’améliorer la qualité de l’air, et de garantir une planète habitable aux générations futures.

Matthieu Orphelin, député écologiste de Maine-et-Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide