Justice

Devant les enquêteurs d’Angers, la joggeuse disparue et retrouvée dans la Sarthe admet avoir menti.

Publié

le

La joggeuse de 17 ans, disparue lundi dernier et retrouvée le lendemain, a reconnu ce vendredi «avoir menti» et «n’avoir pas été enlevée». Elle était entendue depuis ce vendredi matin par les gendarmes de la section de recherches d’Angers (Maine-et-Loire).

Selon un communiqué de presse du procureur de la République, l’adolescente a indiqué s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied. «Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux. Elle a ajouté être désolée d’avoir causé une mobilisation importante», indique le communiqué. Elle précise également s’être rendue à pieds à Sablé-sur-Sarthe et enfin elle indique « être désolée d’avoir causé une mobilisation importante »

La Procureur de la République de Laval précise dans son communiqué « la jeune fille fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire »

L’enjeu est de cette audition était d’apporter des réponses alors que de nombreuses zones d’ombre entourent cette mystérieuse et brève disparition.

En début de semaine, l’adolescente s’était volatilisée pendant vingt-quatre heures, pour être retrouvée vivante dans un kebab de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe) mardi.

Une enquête pour enlèvement et séquestration avait été ouverte, mobilisant quelque 200 militaires pour tenter de la retrouver.

Un homme avait ensuite été placé en garde à vue pour finalement être mis hors de cause mercredi soir. Depuis, de nombreux éléments intriguent les enquêteurs.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide