Angers

Sécurité renforcé autour du tramway d'Angers

Publié

le

DR

Si depuis sa mise en service, le tramway angevin connaît un taux d’accident inférieur aux autres réseaux il faut toutefois déplorer un accident mortel, le 02 août dernier. La Préfecture, Angers Loire Métropole et Kéolis ont analysé ensemble et de manière approfondie les causes des accidents, avec l'appui du service technique spécialisé de l’État sur les transports guidés*, afin d'en tirer les enseignements nécessaires.

Angers Loire Métropole et Kéolis ont présenté au Préfet de Maine-et-Loire des mesures qui amélioreront la prévention des accidents. Le Préfet les a approuvées.

Les premières mesures concernent la poursuite du travail de sensibilisation auprès des Angevins, piétons, cyclistes, automobilistes. Si globalement la cohabitation avec le tramway se passe bien, il convient de noter que les accidents impliquant le tramway ont été d’abord le fait d’un manque de vigilance des usagers de l’espace public. La vigilance de tous doit donc être la règle. Rappelons en effet que le tramway est prioritaire sur tous les autres usagers, y compris les piétons. Les mesures immédiates après l’accident du 2 août ont donc porté sur le renforcement de la signalisation et de l’information des Angevins.

Implantation de panneaux supplémentaires :

Dans cet esprit, une signalétique spécifique a été installée pour les traversées piétonnes :

140 panneaux sur l’ensemble du tracé du tramway (pour piétons et automobilistes),

68 panneaux supplémentaires ont été installés à partir du 23 août pour renforcer la signalisation en traversée de carrefour pour les piétons.

Ces panneaux seront conservés dans l’attente d’une solution pérenne (en cours d’étude).

Les panneaux R25 (installés sur les carrefours à feux : rouge piéton clignotant) seront accompagnés d’un panonceau « rouge clignotant arrêt absolu » afin d’améliorer la compréhension des nouveaux feux pour les piétons. La commande a été passée par Angers Loire Métropole.

Les actions de communication déjà réalisées et prévues à l’avenir :

3 vagues de sensibilisation ont déjà été réalisées :

• Novembre 2010

• Février 2011

• Rentrée 2011

Les outils de communication déployés durant ces trois vagues ont visé un large public :

• Info presse écrite et radio

• Affiches et flyers sur la nouvelle signalisation : 3 600 flyers diffusés dans de nombreux lieux d’accueil du public (mairies, écoles…)

• Campagne d’affichage sur le réseau Decaux

• Livret les « bons reflexes » : plus de 180 000 livrets distribués

• Site internet et maison du tramway : film et actions pédagogiques auprès de nombreux publics (écoles, association, maison de retraites …)

• Diffusion sur les visio bus et les écrans TFT de la campagne, annonce sonore dans les stations tramway

Deux nouvelles vagues de campagnes de sensibilisation sont prévues sur 2012 : une nouvelle campagne sur le premier semestre 2012 (février mars) et la seconde à l’occasion de la rentrée 2012.

Rappel concernant la vitesse de circulation des tramways :

La vitesse du tramway est fixée par tronçon en fonction de la géométrie de la ligne et de son environnement, dans la limite de 50 km/h. A titre d'exemple, un tramway de 40 tonnes roulant à 40 km/h a besoin de 30 mètres pour s'arrêter. Le tramway doit ainsi strictement respecter les principes de limitation de vitesse indiqués dans le règlement de sécurité de l'exploitation. Une attention particulière doit être portée aux vitesses maximales autorisées sur les sections suivantes : les sites partagés, les rues d'Alsace et de La Roë, ainsi que l'intersection du boulevard Portet. Il est demandé à l'exploitant de procéder à des contrôles internes pour veiller au respect des vitesses maximales. Par ailleurs, durant la phase transitoire d'appropriation du tramway par la population, le Préfet a décidé de ne pas lever la limitation de la vitesse du tramway à 20 km/h édictée au niveau de sept carrefours.

Consignes de conduite renforcées à destination des conducteurs du tramway :

Afin de prévenir toute collision entre le tramway et les autres usagers, les consignes de conduite intégreront une meilleure prise en compte des situations à risques (par exemple dans le cas d'un piéton se dirigeant vers la plateforme du tramway et dont l'attitude indique qu'il n'a pas suffisamment perçu le danger).

Ces nouvelles consignes permettront aux conducteurs de mieux analyser les risques et ainsi d'améliorer la prévention des collisions. Elles seront intégrées à leur programme de formation.

Des audits de conduite inopinés continueront d’être organisés par Kéolis pour vérifier leur bonne prise en compte. 80 audits ont déjà été réalisés en ce sens depuis juin 2011 et près de 40 boîtes tachymétriques ont été contrôlées, soit de façon aléatoire.

Renforcement du suivi et de l'analyse des accidents :

La base de données recensant les incidents et les accidents impliquant le tramway sera consolidée (géolocalisation des accidents notamment) et partagée entre les différents partenaires, ce qui facilitera son exploitation et la compréhension des facteurs d'accidents.

*Le STRMTG : Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés.

Information d'Angers Loire Métropole et de la Préfecture de Maine et Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide