Immobilier

La Soclova diversifie son offre locative en l’ouvrant aux logements locatifs libres abordables

Publié

le

A Angers (Maine-et-Loire), La Soclova déploie une offre de logements inédite pour répondre aux besoins d’une partie de sa clientèle qui ne peut accéder au logement social car située dans la tranche haute des revenus éligibles et donc ne faisant pas partie du public prioritaire.

La stratégie du bailleur se traduit par le développement des logements libres abordables sur son parc immobilier dans un contexte de forte tension du marché.

78 % des ménages d’ALM peuvent prétendre à un logement locatif social (données AURA 2018), et parmi ces ménages, nombreux sont ceux qui ne peuvent accéder à une offre immobilière privée. En proposant des logements libres à loyers abordables, la Soclova fait le choix d’une solution alternative à leur proposer.

Il s’agit là d’une offre de logements déjà éprouvée par la Soclova (une centaine aujourd’hui sur le parc), qui affiche une vraie volonté de développement sur ce périmètre.

Renforcer l’offre de logements intermédiaires dans l’agglomération angevine

Au cours de l’année 2020, Angers Loire Métropole a répertorié plus de 15 000 demandeurs de logement social, pour moins de 5 000 attributions. La diminution de la rotation et de la vacance des logements vient renforcer cette forte tension du marché immobilier (11% de rotation dans les résidences de la Soclova en 2020 contre 16% en 2015).

La Soclova souhaite ainsi répondre à ce double enjeu : continuer à s’engager fortement sur son cœur de métier qu’est le locatif social (+50% actuellement en production) et proposer une offre alternative, adaptée aux demandes des ménages.

La Soclova ambitionne de compléter son offre existante au cours des prochaines années en construisant :

150 logements locatifs sociaux neufs supplémentaires par an ;

40 logements neufs en locatif libre par an ;

40 nouveaux logements en accession abordable

Proposer des produits adaptés à tous types de clientèle

Conformément à sa mission d’intérêt général, la Soclova souhaite s’adresser aux ménages éligibles aux dispositifs de l’État (notamment les familles monoparentales, les jeunes actifs, les séniors etc).

Les logements locatifs libres proposés par la Soclova, souvent peu connus du grand public, viennent se placer dans la tranche des loyers intermédiaires (entre 8 et 9 euros/m2), à mi-chemin entre les loyers sociaux (5,74 euros/m2) et le marché privé (11,50 euros/m2) (données ALM 2020).

En élargissant l’accès à ses résidences pour de nouveaux types de clients, la Soclova souhaite renforcer la mixité sociale, que ce soit dans ses résidences du centre-ville d’Angers ou dans les quartiers prioritaires de l’agglomération.

Claire Barjon, locataire Soclova, témoigne « Je suis arrivée sur Angers en avril pour saisir une nouvelle opportunité professionnelle. Ne pouvant prétendre à un logement social, j’ai dû louer pendant plusieurs semaines un logement AirBnB très coûteux. La Soclova m’a proposé une solution de logement à loyer libre et aujourd’hui je vis depuis juin dans un appartement T2 grâce à cette belle initiative. »

Proposer un parcours résidentiel plus adapté à la demande

Avec cette nouvelle offre flexible et adaptée aux besoins, la Soclova peut proposer un parcours résidentiel plus complet à ses locataires : le logement social classique, le logement à loyer libre et l’accession sociale à la propriété.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =