Sante

Grève, COVID-19 et projets à venir. La directrice du CHU d’Angers fait le point.

Publié

le

Crédit CHU – Catherine Jouannet

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui au CHU d’Angers, la directrice générale, Cécile Jaglin Grimonprez, faisait le point sur les dossiers en cours.

Sur le conflit social en cours au sein de l’établissement, la directrice de l’établissement est clair et se dit prête à négocier avec les organisations syndicales, « mais il faut que ce soit donnant-donnant ».

Un conflit perdure au CHU d’Angers celui des sages-femmes qui annonçait poursuivre leur grève entamé en octobre dernier « On ne peut pas continuer à être dans un établissement où les grèves durent des mois et des mois. Six mois de grève, ce n’est plus raisonnable. » dixit la directrice. En prenant exemple aussi sur les urgences, L’EHPAD Saint-Nicolas …

Le CHU d’Angers fait son bilan sur le covid-19.

Ce vendredi matin le CHU d’Angers a dressé un bilan qui renvoie jusqu’au tout début de la pandémie de Covid-19.

En 2020, le pic de la 1ère vague a été atteint le 14 avril 2020 avec 139 patients hospitalisés (37 en réanimation). Le pic de la 2e vague a été atteint le 23 novembre avec 149 cas covid dont 115 patients hospitalisés (43 en réanimation) avec 34 résidents atteints de la covid.

Début 2021, le CHU d’Angers observe un plateau haut d’hospitalisation durant 4 mois, du 12 janvier au 12 mai, ce plateau haut comptabilise plus de 60 patients covid hospitalisés chaque jour au CHU. Avec en moyenne sur cette période, 34 % des patients en réanimation. Il y a 2 pics sur cette période : le 4 février avec 89 patients hospitalisés (26 en réanimation) et le 4 avril avec 92 patients hospitalisés (29 en réanimation).

Début d’année 2022, pour cette entrée dans la troisième année de crise sanitaire, au 20 janvier, 132 cas covid dont 90 patients hospitalisés (18 en réanimation) avec 42 résidents et au 27 janvier, 85 cas covid dont 85 patients hospitalisés (17 en réanimation) avec 44 résidents.

Depuis le début de la crise sanitaire le CHU d’Angers, du 28 février 2020 au 31 décembre 2021, 2 738 patients ont été pris en charge, dont 1 543 patients en 2021 (du 1er janvier au 31 décembre 2021).

DR – Suivi cas covid + au CHU depuis depuis le 28 février 2020

La pharmacie du CHU a été le centre pivot de la vaccination pour le département. Le CHU a livré, en 2021, plus de 178 000 flacons de vaccin contre la covid à plus de 100 établissements et structures publics et privés du Maine-et-Loire (centres de vaccination, établissements de santé et médico-sociaux, publics et privés, Maisons d’accueil spécialisé MAS et Foyers d’accueil médicalisé FAM…). Le service logistique et transport du CHU a assuré en très grande majorité la livraison de ces vaccins. En 2021, cela a représenté plus de 2 300 livraisons à l’échelle du département. Au total, ce sont plus de 35 000 injections (1re, 2e et 3e doses confondues) qui ont été réalisées par les équipes du CHU entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021. Le communiqué note qu’aucun enfant n’a été vacciné contre la Covid au CHU en 2021.

Malgré le Covid-19, le CHU d’Angers a des perspectives et des projets pour 2022.

2022 verra la création d’une DRCI (Direction de la recherche et de l’innovation – de territoire) coordonné par le CHU. Il s’agira de soutenir la recherche au sein des établissements de santé de l’hémirégion Est des Pays de la Loire. Les objectifs sont multiples. D’abord, renforcer et développer la recherche au sein des établissements de santé. Ensuite, offrir un levier d’attractivité aux établissements concernés pour attirer internes et jeunes praticiens hospitaliers. Initier de nouvelles coopérations en matière de recherche. Enfin, permettre in fine de leur reverser une part de la dotation Merri lorsque les établissements ne franchissent pas le seuil d’éligibilité.

Le programme architectural Robert-Debré, qui cherche à moderniser les prises en charge des jeunes patients et des adultes bénéficiant d’interventions chirurgicales spécialisées, se poursuit en 2022. Cette nouvelle phase de travaux consiste en la démolition de l’aile A du 4e étage. La mise à nu complète de cette aile permettra de restructurer les espaces. Durant les travaux, la prise en charge des enfants se poursuit à ce même étage. La livraison des nouveaux locaux est prévue pour novembre 2022. Des travaux similaires sont prévus au même étage, en neurologie pédiatrique, de la fin d’année 2022 jusqu’à l’été 2023.

Le chantier du futur bâtiment qui réunira sur un même site le service de Gériatrie et le département de Soins de suite et réadaptation, se poursuit en 2022. Le chantier doit durer 27 mois. L’accueil des premiers patients de gériatrie et de SSR est prévu pour début 2024.

Crédit CHU d’Angers/C.Jouannet

Enfin, le Projet d’Établissement 2020-2024 du CHU d’Angers le Projet d’Établissement 2020-2024 du CHU d’Angers a été nourri par les préconisations de 3 300 citoyens, 330 professionnels de l’établissement et 450 professionnels libéraux extérieurs. C’est une démarche de consultation citoyenne en ligne et un travail collaboratif qui associe  les professionnels de l’établissement et ceux du territoire pour poser les jalons de l’hôpital de demain.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

35 − = 34