Angers

Deux chefs chinois à Angers

Publié

le

Credit HQ – La préparation des raviolis à la chinoise

L’Institut Confucius a invité deux chefs de la ville jumelle de Yantai en Chine du 5 au 10 avril à Angers. Au programme de ces cinq jours : des ateliers culinaires avec les angevins, des cours de cuisine du Shandong avec des lycéens et des apprentis ligériens et des rencontres avec des professionnels des Pays de la Loire.

Ce mardi 9 avril, dans l’Institut Confucius, une odeur de gingembre, de farine, de pâtes… Dans le cadre de sa mission de découverte de la culture chinoise et en partenariat avec les villes d’Angers et de Yantai, l’Institut Confucius a accueilli deux chefs cuisiniers de l’Hôtel cinq étoiles, le Golden Gulf, un établissement les plus réputés de Yantai.

Cette invitation a plusieurs objectifs, tout d’abord, la découverte de la cuisine du Shandong, une province jumelée avec les pays de la Loire depuis 2005, une éducation avec des lycées professionnels et des centres de formation en région et le dernier objectif est qu’il est des échanges économiques avec des acteurs majeurs du territoire : « Il y a 600 élèves dans le département qui apprennent le chinois, la langue chinoise est devenue quelque chose d’indispensable pour mieux s’insérer dans la vie active » explique Olivia Tambou, directrice de l’Institut Confucius.

La cuisine chinoise est aujourd’hui l’une des plus réputées au monde, il faut plutôt parler de cuisines chinoises au pluriel car l’aspect régional est fondamental. Les méthodes de cuisson sont très nombreuses : les plats légèrement frits, rôtis, grillés ou mijotés, caramélisés.

Les deux chefs, Han Renling, spécialisé dans la cuisine du Shandong, et plus particulièrement dans les plats à base de pâte, qui a remporté en 2012 la médaille d’or lors de la Coupe Wei Damei et Xu Xianwei, spécialisé lui aussi dans la cuisine du Shandong, il recevra, en 2012, le titre prestigieux de « Maître de Cuisine Chinoise », on fait découvrir leur méthode pour réaliser des raviolis et des pâtes. « C’est un véritable spectacle de les voir manipuler la pâte. » Et en effet, après avoir rendu la pâte élastique, le chef Han Renling l’a fait danser, pour qu’ensuite cette pâte se divise en plusieurs petites ficelles, ce jeu qu’il effectue avec cette pâte, fait de lui un véritable magicien.

Mercredi 10 avril, les deux chefs chinois, se rendront pour une visite au vignoble La Coulée de Serrant, « Les chinois sont de grands amateurs de vins et Angers est assez performant dans ce domaine » déclare Olivia Tambou. C’est dans l’après-midi que les deux chefs repartiront pour leur pays, la Chine.

Hugo QUINTON

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 + = 33