Agriculture

La commission permanente du Conseil général demande à l’unanimité le maintien de l’antenne de l’INAO à Angers

Publié

le

La commission permanente du Conseil général réunie le 10 juin a voté à l’unanimité un vœu demandant le maintien à Angers de l’antenne de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO).

La suppression de l’antenne d’Angers n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les élus locaux, les producteurs et  les agents de l’INAO, tous concernés par cette décision.

Le Maine et Loire, qui comprend 29 AOC et 20 000 ha de vignes, est le plus important des 3 départements concernés par la réorganisation (Loire Atlantique, Maine et Loire et Indre et Loire).

« Vouloir fermer un établissement comme l’INAO sur le territoire où se trouve Végéopolys, est un non sens du point de vue du développement économique de ce pôle de compétitivité.

La mission de l’INAO est avant tout d’être au service des territoires dans lesquels il y a des appellations d’origine. Il est donc nécessaire que les 11 agents de l’INAO puissent poursuivre leur mission au plus près des producteurs. La complexité des normes et la multiplication des contraintes aujourd’hui rendent nécessaires un suivi régulier et une parfaite connaissance des acteurs qu’il convient d’encourager et de soutenir dans cette période de crise économique particulièrement difficile.

C’est pourquoi la commission permanente du Conseil général de Maine et Loire demande officiellement au ministre de l’Agriculture de maintenir l’antenne de l’INAO à Angers » indique la collectivité par communiqué

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 2 = 10