Environnement

Le département du Maine-et-Loire lance l’opération « Enracinons notre territoire » et inaugure le verger André Leroy

Publié

le

Le département lance l’opération « Enracinons notre territoire » Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Le département du Maine-et-Loire a lancé l’opération « Enracinons notre territoire » pour soutenir la filière horticole et a inauguré le verger André Leroy, dans le parc Saint-Aubin du département et de la préfecture.

La végétalisation du département de Maine-et-Loire se poursuit puisqu’en 20 ans, déjà 1,4 millions d’arbres ont été plantés, ce qui représente 3 000 hectares de forêt. L’opération « Enracinons notre territoire » est dans la continuité de cette végétalisation et également pour venir en soutient à la filière horticole. Une filière très impactée par la crise sanitaire puisque ce sont « 60 millions d’euros de plantes détruites à cause du confinement » explique l’un des représentant pépiniériste. Pour soutenir la filière horticole, le département va attribuer une enveloppe de 300 € aux 177 communes de l’Anjou pour qu’ils achètent un ou plusieurs arbres pour végétaliser leurs communes et aider la filière horticole. Au total, 14 pépiniéristes de l’Anjou participent à cette opération. Les 92 collèges du département recevront également une enveloppe d’un montant inconnu pour le moment pour planter des arbres dans les cours des établissements.

Christian Gillet et René Bidal inaugure le Verger André Leroy. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Le verger André Leroy inauguré

Dans le parc Saint-Aubin du département et de la préfecture du Maine-et-Loire, le verger André Leroy a été inauguré par Christian Gillet, président du Conseil départemental et René Bidal, préfet du Maine-et-Loire. Le verger porte le nom du célèbre pépiniériste André Leroy, comme symbole de la végétalisation du département. André Leroy avait réalisé plus de 350 parcs de châteaux dans l’ouest de la France, mais c’est également lui qui a réalisé le jardin du Mail. Il avait redessine, en 1837, le parc de l’ancienne abbaye Saint-Aubin, qui servait de parking ces dernières années. Le département a donc fait appel à des entreprises horticole du territoire pour y planter des pommiers, des poiriers, des pruniers, des pêchers ou encore des abricotiers. Pour des questions de sécurité, ce verger ne sera pas ouvert au public car « trop proche des bureaux de la préfecture et du département« .

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide