Angers

Miloš Forman et Alain Cavalier mis en avant au Festival Premiers Plans d’Angers

Publié

le

Crédit Phil Bray - Miloš Forman et Alain Cavalier au Festival Premiers Plans

Crédit Phil Bray – Miloš Forman mis en avant au Festival Premiers Plans

Le festival de cinéma aura lieu à Angers du 22 au 31 janvier, l’ « European firt film festival » commence à dévoiler sa programmation.

La sélection officielle du festival tombera le 14 décembre. Des ateliers et séances seront proposés aux scolaires : les réservations se feront à partir du 23 novembre. En attendant, on commence à entrevoir ce que pourrait être cette 28ème édition du Festival Premiers Plans.

Miloš Forman et le filmeur Cavalier

Un cinéaste, c’est celui qui met en scène tout ce qui peut être mis en scène. Le filmeur fait davantage office de dictaphone et l’artiste devient une interface, un incubateur du réel. Alain Cavalier a derrière lui cinquante ans de cinéma. Une caméra toujours à portée de main, l’homme qui sera présent à Angers aura droit à une rétrospective couvrant des films de 1958 à 2015, avec « Le Caravage » (qui sort le 28 octobre).

L’autre réalisateur à l’honneur est originaire de Tchécoslovaquie. Miloš Forman est connu notamment pour Vol au-dessus d’un nid de coucou (adapté du roman de Ken Kesey, avec Jack Nicholson), Amadeus (sur la vie de Mozart), Man of the Moon (qui retrace la trajectoire du « comique » américain Andy Kaufman) ou la comédie musicale Hair. Mais le réalisateur résidant à Los Angeles ne pourra se déplacer lors du festival.

« Un enfant rebelle à la discipline. »

Qui est fortement opposé, hostile à quelque chose, qui refuse de s’y soumettre […] Qui manque de dispositions pour quelque chose ». L’un des thèmes de l’édition, du 22 au 31 janvier à Angers est « Rebelles ». Les Quatre Cents Coups (1959) de Truffaut ou Made in Britain (1982) d’Alan Clarke avec l’antihéros Trevor, croix gammée tatouée entre les yeux, punk/skinhead et de toute évidence en révolte. Pour illustrer la  pluralité du mot, il faudra aussi compter sur Zéro de conduite (1933) de Jean Vigo qui fut douze ans interdit de salle.

Le festival comptera également sur la présence de Michael Lonsdale L’acteur en profitera pour monter un spectacle avec le musicien Titi Robin ainsi qu’un « montage poétique » sur Charles Péguy. Egalement à l’affiche, le polymorphe Jean-Claude Carrière, le compositeur angevin Henri Dutilleux…

 

M.P.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement