Transport

L’avenir des automobilistes à Angers

Publié

le

DR

Alors que nous sommes en pleine crise des carburants, la vie des automobilistes est bien chamboulée à Angers comme dans toute la France. Conduire simplement sa voiture pour se déplacer au quotidien pourrait devenir plus compliqué à l’avenir vu les nouvelles règles qui pourraient s’imposer. On peut faire un petit tour des règlementations à venir concernant les automobilistes à Angers. 

Un badge nécessaire pour les déchetteries

À partir du 1er janvier 2023, il sera nécessaire d’avoir un badge pour accéder aux différentes déchetteries de l’agglomération. En effet, les élus ont décidé de durcir légèrement les règles d’accès puisque de nombreux habitants du département profitaient des horaires plus flexibles des déchetteries de l’agglomération d’Angers, surchargeant celles-ci. Cette nouvelle règle devrait permettre de fluidifier les fréquentations dans les 8 déchetteries gérées par la métropole. 

Pour continuer à se rendre en déchetterie, il suffira simplement de se procurer le fameux badge, disponible auprès des organismes. Un badge unique sera accessible par foyer, néanmoins il n’y aura pas de limitation de passages envisagés pour le moment. 

Se procurer une carte grise en ligne

Les règles pour obtenir une carte grise ont changé depuis quelques années. En effet, la préfecture d’Angers n’est plus habilitée à faire les cartes grises depuis 2017. Il est aujourd’hui possible de commander sa carte grise auprès de différents organismes qui sont habilités par le ministère de l’Intérieur. L’objectif était de rendre cette démarche plus simple et accessible aux automobilistes, qui peuvent aujourd’hui le faire directement en ligne. Les délais d’obtention du document sont alors plus courts selon les services. 

Cela peut être pris en charge lorsque l’on achète un véhicule en concession, en revanche vu l’état de l’industrie de l’automobile en ce moment, c’est particulièrement nécessaire pour les achats ou les ventes de véhicules d’occasion. Il est aussi bon de noter que le tarif est fixé par les départements et qu’il existe des exonérations possibles pour les propriétaires de véhicules propres. Il se pourrait bien que cela devienne le cas de plus en plus d’automobilistes à l’avenir.

Une zone à faible émission pour Angers ?

Avec la loi Climat et Résilience qui est entrée en vigueur en 2021, de nombreuses métropoles ont eu l’obligation de mettre en place des ZFE, des zones qui restreignent l’accès aux véhicules les plus polluants. Cette règle concerne les grandes métropoles françaises comme les plus petites dont fait partie Angers. Ainsi, l’agglomération sera obligée de mettre en place vers l’horizon 2025 une zone à faible émission pour lutter contre les véhicules trop polluants, aujourd’hui répertoriés avec des vignettes Crit’Air 4 ou 5.

Certaines grandes métropoles ont commencé à mettre en place des restrictions, comme à Toulouse récemment, bien que cela reste toujours un sujet de discorde. En effet, certains ménages estiment ne pas avoir les moyens pour se procurer un véhicule moins polluant. Heureusement pour les angevins, cette décision n’est pas encore prise et il faudra attendre plusieurs années avant que cela ne se mette en place. De quoi pouvoir anticiper d’ici là et éventuellement trouver des solutions alternatives.

Publi-Information

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide