Accroche Coeurs

Vers la fin des Accroche-coeurs à Angers ? Des élus de l’opposition s’insurgent.

Publié

le

Archive Credit Thierry Bonnet/Ville d’Angers. A Angers, plus de 250 000 visiteurs aux Accroche-cœurs 2016

Ce lundi 18 octobre, des élus de l’opposition au conseil municipal d’Angers ont appris par la presse que l’actuelle majorité de la Ville d’Angers envisage de mettre fin au festival des Accroche-coeurs d’Angers tel qu’il existait jusqu’à présent. Cet événement populaire est très apprécié des angevin·e·s depuis sa création il y a plus de 20 ans.

« Si la crise du Covid-19 n’a pas permis aux angevins et aux angevines de profiter des plaisirs et de l’effervescence de ce festival dédié aux arts de la rue, les habitant·e·s de tout le territoire ont hâte de pouvoir revivre ces instants de bonheur et de rencontre qu’offre cet événement emblématique de notre cité. Son succès est le fruit de l’engagement des bénévoles, de l’énergie des artistes, du soutien de la collectivité et surtout de la fidélité des angevin·e·s à ce spectaculaire moment de convivialité et de retrouvailles qui leur est offert chaque année en septembre. Des étudiant·e·s aux familles, des quartiers populaires au centre ville, tous et toutes retrouvent dans les Accroches-coeurs un battement de joie et d’allégresse inégalable. » affirment Yves AUREGAN, Sophie FOUCHER-MAILLARD, Elsa RICHARD, et Arash SAEIDI

Pour les, élus écologistes , « il est hors de question de sacrifier ce festival sous couvert d’arguments économiques ou de circonstance. La culture locale n’appartient pas aux élus, aux maires ou aux partis politiques. Elle appartient avant tout, dans sa diversité, aux angevin·e·s qui lui prouvent chaque année leur fidélité (250 000 personnes lors de l’édition 2019). »

Face à l’éventualité de voir disparaître les Accroche-coeurs, « nous défendons le maintien des Accroche-coeurs, la revalorisation de ce festival emblématique, son ouverture encore plus grande aux artistes locaux et son déploiement dans les quartiers. Nous voulons que cet événement soit avant tout celui des angevins et des angevines, celui de la convivialité, celui de l’art populaire, celui de la rencontre entre les habitant·e·s et la culture locale. » concluent les élus Angers Écologique et Solidaire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − = 13