Justice

L’automobiliste du Maine-et-Loire touché par le tir d’un chasseur est décédé

Publié

le

L’automobiliste du Maine-et-Loire âgé de 67 ans est décédé des suites de ses blessures, a annoncé jeudi 4 novembre le parquet de Rennes.

Le conducteur de 67 ans n’a pas survécu à ses blessures. Samedi dernier, alors qu’il circulait sur la quatre voies Rennes-Nantes, il avait été touché au cou par une balle de calibre 9,3 mm tirée par un participant à une action de chasse. Le parquet de Rennes a annoncé son décès, « constaté dans les locaux du Centre hospitalier de Rennes », ce jeudi 4 novembre au soir. Son état de santé était encore « très sérieusement engagé » en début de semaine.

Le chasseur de 67 ans, qui a été mis en examen lundi pour « blessures involontaires », a donc vu son chef d’accusation requalifié « d’homicide involontaire lors d’une action de chasse par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence », a précisé le parquet de Rennes.

L’homme a été placé sous contrôle judiciaire avec « interdiction de porter une arme, de participer à toute action de chasse, de communication avec tout membre de la fédération de chasse d’Ille-et-Vilaine » ainsi qu’« avec tout participant à l’action de chasse en cause ».

Ce nouveau drame intervient après que le candidat EELV à la présidentielle Yannick Jadot a dit vendredi dernier vouloir interdire la chasse le week-end et pendant les vacances scolaires. Il a justifié sa proposition en évoquant les nombreux accidents de chasse touchant les particuliers, prenant l’exemple la veille d’un « promeneur en Haute-Savoie, qui a pris une balle à côté d’un cimetière ».

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 + 9 =