Angers

Difficulté d’accès aux soins dans le Maine-et-Loire: l’UFC QUE CHOISIR alertesoin,

Publié

le

Image d’illustration.

C’est l’UFC QUE CHOISIR qui donne l’alerte. Dans le Maine-et-Loire l’accès aux soins est de plus en plus difficile, et les déserts médicaux se multiplient.

36,2 % des enfants vivent dans un désert médical pour l’accès à un pédiatre et 47,3 % des femmes, pour l’accès à un gynécologue. La situation se dégrade dans le Maine-et-Loire. L’accès aux soins se complique et les déserts médicaux se multiplient, alerte l’UFC QUE CHOISIR, dans un communiqué de presse.

L’UFC QUE CHOISIR met en place une carte interactive, pour permettre aux habitants de vérifier leur accessibilité aux soins. « Cette carte permet également aux utilisateurs d’interpeller leurs parlementaires pour qu’ils œuvrent à la mise en place de mesures concrètes et ambitieuses à même de rendre enfin effectif le principe de l’égal accès aux soins de tous » détaille le communiqué.

L’UFC QUE CHOISIR demande une intervention des parlementaires

« Les pouvoirs publics doivent de toute urgence changer de braquet et réguler l’installation des médecins » affirme l’association. À ce titre, l’UFC Maine-et-Loire demande « L’instauration d’un conventionnement territorial des médecins ne permettant plus aux médecins de s’installer en zones sur-dotées », « La fermeture de l’accès au secteur 2 (à honoraires libres) à l’origine du développement incontrôlé des dépassements d’honoraires » mais aussi la suppression des aides publiques pour les médecins qui ne respectent pas le tarif réglementaire. Pour finir, l’association demande la mise en place d’un système « désignation effective d’un médecin traitant à chaque usager qui en fait la demande ».

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide