Angers

Pays-de-la-Loire: »Pour l’opposition régionale, le bien-être des enfants n’est pas une priorité » selon Laurence ADRIEN-BIGEON

Publié

le

Laurence ADRIEN-BIGEON

Laurence ADRIEN-BIGEON

Dans un communiqué de presse commun à l’opposition régionale, ils estiment qu’ « il y a d’autres priorités que de financer les bons petits soldats du Gouvernement dans les écoles, surtout lorsqu’on est en dehors des compétences régionales ».

« L‘opposition régionale nous indique que le bien-être des enfants n’est pas une priorité pour eux. En effet, force est de constater que le réveil de ces élus est tardif et que de nombreuses communes ont déjà mis en place la réforme des rythmes éducatifs : revenir en arrière reviendrait donc à faire une école de la République à deux vitesses. L’irresponsabilité de ces élu-e-s est donc totale car la refondation de l’école dépasse le seul champ des rythmes éducatifs, qui n’a de sens que dans un ensemble cohérent et ambitieux, associant tous les intervenants, et prenant en compte la scolarité dans son ensemble.. Notre ambition c’est de penser à la réussite éducative de nos enfants, comme nous le faisons par exemple avec la gratuité des manuels scolaires ou encore avec le dispositif « Ordipass ». Notre ambition, c’est de lutter contre le décrochage scolaire à travers l’expérimentation qui profite à de nombreux lycéens et apprentis.

En conséquence, je m’interroge sur la vision que la droite a de l’avenir du territoire : c’est notre jeunesse qui représente l’avenir de notre Région : la réussite des lycéens et apprentis est notre priorité, et elle n’est possible que si nos enfants ont eu tous les atouts pour y parvenir, dès le plus jeune âge. À ce titre, soutenir la mise en œuvre d’une réforme juste est de l’ordre du bon sens politique, surtout quand il en va de l’aménagement du territoire. Le vote d’une subvention de 100 000 € à l’Union régionale des Francas est du bon sens politique lorsqu’il s’agit de soutenir des associations d’éducation populaire qui accompagnent les territoires dans la mise en œuvre de la refondation de l’école en particulier dans les territoires ruraux et éloignés des chefs-lieux de départements. Développer l’équilibre de nos territoires et lutter contre les inégalités est notre priorité mais visiblement, ce n’est pas celle de la droite qui préfère polémiquer sur le dos de nos enfants ! » déclare ce soir Laurence ADRIEN-BIGEON, Vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et membre du groupe Socialiste, radical et républicain

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide