Sante

Les Sénateurs Catherine DEROCHE et Stéphane PIEDNOIR ont rejeté la proposition de loi visant à allonger le délai légal de l’avortement

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Catherine Deroche et Stéphane Piednoir (sénateurs angevins de Maine-et-Loire)

Les sénateurs se sont opposés à l’allongement de deux semaines du délai légal d’accès à l’IVG qui est actuellement fixé à 12 semaines.

En adoptant la motion déposée par la commission des affaires sociales, présidée par Catherine DEROCHE, par 202 voix pour et 138 voix contre, les sénateurs ont rejeté la proposition de loi transmise au Sénat en deuxième lecture.

Refusant l’allongement des délais – et non une remise en cause du droit à l’avortement – l’adoption de cette motion a entraîné le rejet du texte sans discussion de ses articles.

Pour les deux sénateurs de Maine-et-Loire : « Plus on avance dans la grossesse, plus le fœtus est développé. Les praticiens nous indiquent qu’en passant de 12 à 14 semaines, l’acte d’IVG serait bien plus traumatisant pour les femmes qui le pratiquent et comporterait plus de risques pour leur santé ».

Les sénateurs LR ont été unanimes sur ce rejet du texte.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide