Justice

Le compte d’un infirmier angevin a servi à établir à son nom plus de 54 000 faux passes sanitaires, les forces de l’ordre démantèlent un réseau à Paris et Lyon.  

Publié

le

Le compte d’un infirmier angevin a servi à établir à son nom plus de 54 000 faux passes sanitaires

Tout commence par une plainte déposée au commissariat d’Angers par un infirmier dont le compte aurait servi à établir de 54 000 faux passes sanitaires. Après un travail d’enquêtes, Les forces de l’ordre ont démantelé un réseau sur Lyon et Paris comme l’indique le journal Le Monde.

Les forces de l’ordre ont procédé à un vaste coup de filet en régions parisienne et lyonnaise. Huit individus ont été interpellés, soupçonnés d’avoir fabriqué plus de 50.000 faux passes sanitaires en un mois.

Les arrestations ont eu lieu en régions parisiennes et lyonnaises. Les suspects, placés en garde à vue, sont actuellement interrogés par les enquêteurs, selon une source judiciaire. Ils sont soupçonnés d’avoir fabriqué plus de 54.000 faux passes entre novembre et décembre 2021, un chiffre colossal. L’enquête, ouverte par la section cyber du Parquet de Paris, et confiée à la Section de recherche de Poitiers et l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) de la gendarmerie, cherche toujours à définir par quels biais les faussaires distribuaient ces documents, et à quel prix ils étaient vendus.

Tout commence à Angers

Selon les informations du Monde, l’affaire est partie de la plainte d’un infirmier, déposée début décembre 2021 au commissariat d’Angers. Le professionnel a été alerté par des confrères. Selon la plainte de l’infirmier, « son compte aurait servi à établir à son nom plus de 54 000 faux passes sanitaires sur l’ensemble du territoire national, en l’espace de moins d’un mois » , alors que lui même n’avait effectué aucune vaccination.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

28 + = 33