Orne

Les 10 kilomètres d’Argentan ont du mal à renaître après le Covid

Publié

le

DR – Les 10 kilomètres d’Argentan ont du mal à renaître après le Covid

L’édition 2022 des 10 kilomètres d’Argentan peine à attirer des participants, « comme toutes les courses sur route », déplore l’organisateur Jean-Luc Eudeline.

La 41e édition des 10 kilomètres d’Argentan sera disputée vendredi 10 juin, avec près de 600 scolaires dès 15 heures, la course pour les jeunes à partir de 19h30, et le départ de l’épreuve phare à 20h30. L’épreuve a connu 500 inscrits par le passé, ils seront beaucoup moins cette année, pour ce premier retour des 10 kilomètres.

Jean-Luc Eudeline, organisateur de ces 10 kilomètres explique : « Les courses nature sont désormais davantage plébiscitées que les courses sur route. C’est notre retour en juin, après dix ans en avril et deux années de Covid. Mais surtout, il y a désormais une foultitude de courses partout« 

D’après Tendance Ouest, Bayard-Argentan a envoyé pas moins de cent vingt mille mails, mais les engagements arrivent sont très tardifs. « Mercredi 8 juin à midi, ils sont environ 260, mais le travail pour l’organisation reste aussi important que s’ils étaient deux cents de plus« , déplore l’organisateur.

Le circuit, sans le crochet aux Pâtures, revient plus en centre-ville d’Argentan, à parcourir trois fois, avec la montée de la place Henry IV.