Angers

Rythmes scolaires à Angers: ce qui va (vraiment) changer.

Publié

le

Archives - Christophe Béchu, Maire d'Angers

Archives – Christophe Béchu, Maire d’Angers

Après neuf semaines de travail, Christophe Béchu a présenté hier les résultats de l’un des marqueurs de sa campagne municipale : la concertation sur les rythmes scolaires. A venir pour la rentrée 2014, un changement en ce qui concerne les horaires de la matinée du mercredi, la séparation des emplois du temps maternels et élémentaires et également la réduction du temps d’activités périscolaires pour les élèves des écoles primaires. Cependant, comme l’a déclaré le maire lui-même, il n’y a pas de « grands bouleversements ».

Tout d’abord, remettons les choses dans leur contexte. Le 26 janvier 2013, Vincent Peillon, alors ministre de l’Éducation Nationale, publie un décret imposant la mise en place d’une demi-journée supplémentaire d’enseignement et la pratique d’au-moins trois heures d’activités périscolaires pour les élèves des écoles maternelles et primaires. La refondation de l’école a sonné et va mettre fin à la sacro-sainte semaine de quatre jours. La classe politique se divise, la droite crie au scandale, notamment en terme de coût financier et d’organisation. Malgré la possibilité pour les communes de repousser la mise ne place de cette réforme à la rentrée 2014, Frédéric Béatse, alors maire PS de la ville, choisit de l’appliquer dès septembre 2013.

Mais les temps ont changé. Angers est passée à droite et Benoît Hamon a remplacé Vincent Peillon après la nomination de Manuel Valls au poste de premier ministre. Le décret Hamon du 7 mai 2014 permet un assouplissement et l’expérimentation de nouveaux emplois du temps et va donc légitimer la concertation promise par Christophe Béchu durant sa campagne, et menée par l’adjointe à la famille Caroline Fel.

3600 questionnaires, 200 rendez-vous ou encore 38 conseils d’école : après un travail relativement consistant, la nouvelle majorité a aboutit à deux emplois du temps distincts pour les écoles maternelles et élémentaires.

En primaire, les horaires hors mercredi (8h45-16h45) sont maintenus pour assurer « la stabilité ». Cependant, la sonnerie marquant le fin de la demi-journée du mercredi ne retentira plus à 12h30 mais à 11h45. La ville assurera tout de même un service gratuit de garderie entre 11h45 et 12h30 pour les parents ayant des obligations professionnelles ou personnelles et donc dans l’incapacité d’aller chercher leurs enfants avant 12h30.

En maternelle, même principe avec en plus une réduction de la pause déjeuner les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Les élèves rejoindront dorénavant la classe à 13h45 et non plus 14h pour une heure d’activités périscolaires afin de pallier à « la baisse d’attention du début d’après-midi ».

Le temps d’activités périscolaires sera lui de 3h pour les écoles élémentaires, entre 15h15 et 16h45 les lundis et vendredi, soit 30 minutes de moins que sous le mandat de Frédéric Béatse, avec en contrepartie une économie annuelle de 400 000 euros.

Monsieur Béchu a rappelé hier les objectifs de « prise en compte de l’enfant, de régularité et de gratuité des activités périscolaires » qui ont accompagné cette consultation.

Avec Quentin Pasquiou

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide