Angers

Angers. Les championnats de France élite d’athlétisme sont lancés

Publié

le

Ce vendredi 25 juin, se déroulaient les championnats de France d’Athlétisme élite à Angers, au stade du Lac de Maine. Une épreuve majeure car elle constitue pour les athlètes français, la dernière occasion pour remplir les conditions afin d’être sélectionnables pour les Jeux olympiques de Tokyo, qui se dérouleront durant le mois d’août.

Le championnat de France élite d’athlétisme a débuté cette après-midi et le nom d’un nouveau champion de France élite est déjà connu. En effet, au concours de lancer de disque c’est Tom REUX, du club Athlétique Côte d’Emeraude qui a décroché la médaille d’or. Après un long combat face au sextuple champion de France en la matière Lolassonn DJOUHAN, le lanceur de disque a créé la surprise et s’est imposé pour une trentaine de centimètres ! Il a même battu son record personnel. Son disque a atteint les 60 mètres 68 alors que Lolasson DJOUHAN a échoué à 60,33 mètres. Une très belle compétition où les deux hommes se sont salués mutuellement à la fin de la bataille. Pour la médaille de bronze, on retrouve Lael TIRAN (PB) du club Aiglon Athlétisme, qui a envoyé son disque à 54,09 mètres.
Le nouveau champion de France, Tom REUX se dit « très heureux » de cette victoire « c’est magnifique » conclut-t-il. Assuré d’un billet Olympiques, il va pouvoir à présent se reposer et entamer la phase finale de sa préparation.

Durant cette journée, les épreuves de Décathlon homme ont débuté, ainsi que les épreuves d’Heptathlon pour les femmes. On retrouvait aussi la finale de javelot Homme et Femme, les épreuves de 400, 1500 et 200 mètres femmes, de 800 et 400 mètres Hommes, et de 5000 mètres Hommes et Femmes.

Un public pas très nombreux

Des buvettes, des stands de maillots,…tout était prévu pour accueillir les spectateurs, mais la météo pas très ensoleillée n’a pas vraiment incitée le public à se déplacer. Mais les fans d’athlétisme présent au stade du Lac de Maine, n’ont pas hésité à se faire entendre quand les athlètes demandaient du soutien, mais surtout lorsque l’Angevine, Amandine BROSSIER a fait son entrée en piste, pour le 400 mètres. Elle a d’ailleurs terminé en première position sans forcer, l’a qualifiant directement pour le deuxième tour. Il est d’ailleurs bon de rappeler que le pass sanitaire est obligatoire pour se rendre dans le stade. Les organisateurs s’attendent à avoir plus de monde autour du stade ce week-end.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 56 =