Justice

Crime dans un Kebab de Saumur, l’auteur présumé des coups de feu a avoué.

Publié

le

REUTERS/Charles Platiau

Le 3 juin 2024, vers 18 heures, des coups de feu ont été tirés à la terrasse d’un
commerce de kebab dans le centre-ville de SAUMUR, faisant un mort et un blessé.
Deux personnes sont placées ce soir en détention provisoire.

A la suite de ce crime et de la tentative d’assassinat, une enquête criminelle avait été immédiatement ouverte sous la direction du parquet de Saumur, confiée à la division de lutte contre le crime organisé de la DIPN d’Angers.

Une information judiciaire avait également été ouverte le 8 juin 2024 au pôle criminel du tribunal judiciaire d’Angers pour assassinat et tentatives d’assassinat (contre X) et pour complicité de ces mêmes crimes. Un homme de 19 ans avait été mis en examen du chef de complicité d’assassinat et de tentatives d’assassinat et placé en détention
provisoire.

Nouvelles interpellations et placements en détention provisoire

Le 25 juin 2024, en soirée, les enquêteurs de la DIPN d’Angers ont interpellé deux
personnes recherchées depuis l’origine comme pouvant être le tireur et la femme qui
conduisait le véhicule.
Il s’agit d’un homme de 25 ans et d’une femme de 26 ans qui
se trouvaient dans le secteur de Tours.

L’homme a reconnu être l’auteur des faits et a été mis en examen des chefs d’assassinat, tentatives d’assassinat, acquisition non autorisée d’arme de catégorie B par une personne déjà condamnée à un an d’emprisonnement pour une infraction visée à l’article 706-73 du CPP (Code de procédure pénale), acquisition non autorisée d’arme de catégorie B par une personne déjà condamnée à un an d’emprisonnement pour une infraction visée à l’article 706-73 du CPP et transport non autorisé d’arme de catégorie B par une personne déjà condamnée à un an d’emprisonnement pour une infraction visée à l’article 706-73 du CPP.

La conductrice du véhicule a reconnu avoir assisté le tireur durant sa fuite. Elle a été mise en examen des chefs de complicité d’assassinat, complicité de tentatives d’assassinat, transport non autorisé d’arme de catégorie B et soustraction d’un criminel à l’arrestation ou aux recherches.

Ces deux personnes ont été déférées ce jour devant le magistrat instructeur.« Tous deux viennent d’être placés en détention provisoire« , annonce ce soir le Procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard et qui félicite « la DIPN d’Angers pour cette rapide interpellation. »

L’enquête se poursuit dans le cadre de l’information judiciaire pour préciser les
circonstances des faits.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + = 9