Angers

Plan de Relance. Le député Matthieu Orphelin dénonce des problèmes de cohérence malgré un vrai effort pour la transition

Publié

le

Plan de Relance. Le député Matthieu Orphelin dénonce des problèmes de cohérence malgré un vrai effort pour la transition (Matthieu Orphelin)

Le député Ecologie Démocratie et solidarité, de la 1ère circonscription du Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin, a fait un communiqué cet après-midi après l’annonce du plan de Relance annoncé par Jean Castex.

Ce jeudi 3 septembre, à midi, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé les grandes lignes du Plan de Relance économique. Le député de la première circonscription, Matthieu Orphelin (Ex LREM) a fait un communiqué pour réagir à ce plan.

« Je me réjouis que des montants conséquents soient enfin investis dans des secteurs moteurs de la transition écologique (rénovation thermique, ferroviaire, préservation de la biodiversité, plan hydrogène, agro-écologie, économie circulaire) ; je le demandais depuis le début du quinquennat. Une partie du retard accumulé pourrait être rattrapé et tant mieux pour le climat et pour l’emploi, maintenant il faut inscrire l’effort dans la durée si l’on veut atteindre nos objectifs. » explique le député Angevin.

Mais l’ancien LREM souhaite « nuancer » ce que certains appellent un effort « historique » pour l’écologie. « Quelle est l’évaluation climat de ce plan ? Dans le dossier présenté ce jour, un seul chiffre global sur l’impact climat du plan évoque ce sujet en donnant un gain, assez modeste d’ailleurs (57 MtCO2 à terme grâce aux investissements directs, soit autour de 400 €/tCO2 évitée), sans aucune précision. Je demande une vraie évaluation climat du plan, dont l’analyse pourrait être confiée au Haut Conseil pour le Climat. » puis rajoute un second point « Les soutiens publics aux investissements prévus dans le plan pour les 2 ans à venir devront être suivis par un effort annuel équivalent sur au moins 10 ans, avec la garantie d’une continuité dans les financements et des moyens humains importants pour accompagner les acteurs. Attention sinon au risque de “stop and go” qui peut casser la dynamique et la confiance des acteurs, que ce soit pour la transition écologique ou pour la revitalisation de l’économie et la création d’emplois stables. »

Pour terminer, le députe du groupe Ecologie Démocratie et Solidarité dénonce le manque de ce qu’il appelle « une vraie cohérence globale », appelant à l’utilisation des 100 000 miliards pour la transition écologique.  » Nous avons une occasion historique d’orienter les entreprises dans un tournant écologique et social, vers un modèle plus résilient et basé sur la sobriété énergétique. Nous continuerons à porter cette éco-conditionnalité et les contreparties lors du débat parlementaire sur le plan. » termine Matthieu Orphelin.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

24 − 15 =