Citoyenneté

L’Établissement français du sang peut encore compter sur le soutien de l’Université d’Angers

Publié

le

Catherine Chancereul, responsable de service prélèvement à l’EFS Pays de la Loire, Laurent Bordet, vice-président à l’UA en charge de la Vie des campus, et Caroline Lefort-Régnier, directrice ajointe à l’EFS Pays de la Loire. (Crédit : Université d’Angers – Nicolas Calvez)

A l’occasion du Giving Tuesday, mardi 30 novembre 2021, l’Établissement français du sang et l’Université d’Angers signaient un renouvellement d’une convention pour quatre années supplémentaires. L’UA organise ainsi des collectes sur ses campus.

« C’était une volonté de notre part avec les étudiants. Cela fait plusieurs années maintenant que l’on organise des points de collecte sur les trois campus de l’Université d’Angers. A l’occasion du Giving Tuesday, nous avons mis en place avec l’EFS, 200 créneaux de dons du sang », explique Laurent Bordet, vice-président à l’Université d’Angers en charge de la vie des campus.

7000 dons à l’UA en cinq ans

De 2017 à 2021, ce n’est pas moins de 7000 dons qui ont été réalisés sur les campus. « L’idée, c’est d’aider l’EFS qui est en manque de stock. On essaie d’institutionnaliser le don du sang chez les plus jeunes et les étudiants jouent le jeu. »

De septembre à mars, plusieurs collectes sont organisés avec l’EFS. « Fin janvier, sera organisé le Plasmarathon, un challenge de don de plasma pour aller un peu plus loin que le don du sang », informe Laurent Bordet.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 − 32 =