Tourisme

Les remparts et des tours du front nord du Château d’Angers vont être restaurés grâce au Plan de relance.

Publié

le

© Romain Veillon – Centre des monuments nationaux

Sur décision de Madame la ministre Roselyne Bachelot-Narquin faisant suite à une proposition du CMN, la dotation exceptionnelle issue du plan de relance financera notamment le chantier de
restauration des remparts et des tours du front nord du château d’Angers, pour un montant de
6,5 M€.

Ces travaux d’envergure, qui concernent huit des dix-sept tours de l’enceinte, plus de 170 m linéaires de remparts et une emprise au sol de 600 m², débutent au milieu du mois de juin 2021 pour s’achever en décembre 2022.

Dirigé par Christophe Batard, architecte en chef des monuments historiques, sous la maîtrise d’ouvrage du Centre des monuments nationaux, ce chantier innovant en termes de développement durable permettra également de mieux connaître l’histoire du château grâce au travail archéologique qui sera conduit pendant tout le chantier.

Les interventions sur les remparts, les tours et la porte d’entrée consistent en des reprises de l’étanchéité, des voûtes et des sols, le remplacement des pierres abîmées, des huisseries (portes et fenêtres).

Les travaux de restauration concerneront aussi la serre et le traitement du système d’évacuation des
eaux de pluie.

L’impressionnante porte en bois du monument sera restaurée sur place ; les autres portes seront déposées et restaurées en atelier. Le pont levis, unique accès à la forteresse, sera également traité ainsi que la voie pavée qui le précède et les salles cachées situées sous le passage.

Ces travaux concernent également l’accessibilité et la mise en sécurité des espaces des remparts avec notamment la pose ou le remplacement d’éclairages, et le traitement du sommet de la plus haute tour du château (tour du moulin) afin de pouvoir de nouveau y faire accéder du public. Au pied des remparts, les zones de circulations pour les personnes à mobilité réduite seront reprises.

Le chantier s’inscrit dans une démarche de développement durable et de protection de la biodiversité. Les espèces végétales présentes sur les remparts seront déplacées pour être réimplantées. En lien avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux, l’équipe de maintenance du monument a créé des refuges pour les martinets et les chauves-souris afin de leur garantir un habitat pendant les travaux.

La gestion de l’eau est aussi au cœur du projet : une étude ambitieuse est en cours afin de traiter les
milliers de mètres cubes d’eau de pluie des remparts.

Bien que ce chantier touche l’unique entrée du monument, le Domaine national du château d’Angers ne devrait fermer ses portes que durant un mois, en janvier-février 2022, afin d’achever la restauration du pont d’accès. Durant la plus grande partie du chantier, le monument continuera à accueillir ses visiteurs (grâce notamment à la mise en place d’un accueil temporaire rendu possible par un mécénat de BFM Location) et poursuivra sa programmation événementielle et culturelle (expositions, animations, spectacles, marché de Noël…).

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 5 = 9