Tourisme

Parc Oriental de Maulévrier : les 10 ans du Salon National du Bonsaï les 10 et 11 septembre et Kamiplay les 5 et 6 novembre, le 1er cosplay au sein du parc japonais

Publié

le

Crédit SkillValley – Vincent Ripaud.

10 invités d’honneur, 10 clubs ou groupes de Bonsaïka, 10 coups de cœur dont celui du public : les 10 ans du Salon National du Bonsaï du Parc Oriental de Maulévrier s’annoncent exceptionnels. Au total, une soixantaine d’arbres seront exposés au sein du parc pour cet anniversaire qui va rassembler des spécialistes, des amateurs et le grand public de la France entière. Enfin, La 1ère édition de « Kamiplay » sera le dernier grand rendez-vous de l’année. Il se déroulera les 5 et 6 novembre lors du Momijigari, coutume consistant à admirer la beauté des feuilles en automne. Il s’agit du 1er cosplay au sein du plus grand jardin japonais d’Europe. Les nocturnes se poursuivent quant à elles jusqu’à fin septembre durant les week-ends.

Les 10 et 11 septembre, le plus grand jardin japonais d’Europe fête les 10 ans du Salon National du Bonsaï. Lors de cet évènement, les invités d’honneur de précédentes éditions seront présents pour, notamment, donner des conférences et des démonstrations autour des bonsaïs.

Les invités d’honneur exposeront chacun un bonsaï de sa collection. Chaque invité d’honneur exposera un arbre de sa collection dans un tokonoma, espace dédié à la présentation d’un arbre, d’un dessin, d’un poème de saison. Parmi la liste des invités d’honneur : Bruno Heller, François Gau, François Jeker, Olivier Barreau, Laurent Darrieux, Jean-François Busquet, Enzo Ferrari, Nicola Crivelli, Alain Arnaud et Francisco Ferreira, de l’Atelier l’Arbre et le Geste.

Parmi les exposants du Salon National du Bonsaï, les Bonsaïka – nom donné à ceux qui cultivent et entretiennent le bonsaï – sont invités à se réunir pour présenter leurs arbres. Les 10 groupes/clubs constitués auront la possibilité d’exposer une cinquantaine d’arbres auxquels s’ajoutent les 10 arbres des invités d’honneur. Les arbres présentés peuvent être aussi bien des arbres importés qu’autochtones, exposés par des amateurs ou des professionnels. Les groupes ou clubs seront évalués par les invités d’honneur de la 10ème édition du Salon National du Bonsaï. L’exposition de bonsaï et Le village professionnel seront installés cette année sur la partie haute du Parc Oriental. Le village comprendra une vingtaine d’exposants professionnels du bonsaï

Pour les 10 ans, 10 « Coups de Cœur » seront attribués. Depuis la première édition du Salon National du Bonsaï, l’idée a toujours été de ne pas avoir de classement car le Bonsaï est un art et non pas une compétition… Le Bonsaï donne une émotion à l’observateur et chacun va l’interpréter selon son ressenti, ses connaissances ou son histoire. Les 3 premiers « Coups de Cœur » récompenseront les groupes ou Clubs.

Cinq autres « Coups de Cœur » seront attribués par David Jamet, organisateur bénévole de l’évènement. Chacun de ses « Coup de Cœur » sera attribué à un arbre ou une composition (Shohin, Mame…). Parmi eux, le Coup de Cœur « Force et Puissance » souvent attribué à un conifère, le Coup de Cœur « Naturel » pour un bonsaï qui donne le sentiment de n’avoir jamais été travaillé par la main de l’homme ; un Coup de Cœur « Vénérable » s’agissant d’un vieil arbre plus que centenaire, le Coup de Cœur « Harmonie » qui récompense souvent une composition où chaque élément de la composition est en complet accord ; le Coup de Cœur « Elégance » pour un arbre exprimant une beauté naturelle.

Le « Coup de Cœur du Public » sera donné à l’arbre ou la composition qui recevra le plus de votes des visiteurs durant les deux jours de l’exposition. Enfin, un « coup de cœur » sera décernée par de la rédactrice en chef d’Esprit Bonsaï, Michèle Corbihan, partenaire du Salon.

Cosplay « Kamiplay » : créer et porter le costume de son personnage de manga ou d’anime japonais préféré

Pour clôturer l’année, le parc proposera du 5 au 6 novembre un week-end Cosplay baptisé « Kamiplay ». L’événement consiste à créer et porter le costume de son personnage de manga ou d’anime japonais préféré. Ce moment se déroulera lors du Momijigari, qui est une coutume japonaise traditionnelle consistant à se promener pour profiter de la beauté des feuilles en automne.

« Une programmation culturelle riche en 2022, où la culture japonaise tient une grande part »

Le Parc Oriental de Maulévrier connait ces dernières années un vrai succès populaire dû notamment à la beauté des paysages et au voyage que propose ce jardin de près de 15 hectares, classé remarquable, mais également grâce à une programmation culturelle riche, où la culture japonaise tient une grande part. « En 2022, le plus grand jardin japonais d’Europe aura offert de belles journées d’animations et de découvertes thématiques » précise Alain Caillé, le directeur du parc. Outre cette programmation culturelle étoffée, 2022 a vu la finalisation des aménagements de « l’île du Soleil Couchant » à l’ouest du parc. Un pont couvert ainsi qu’un abri en bois, ou azumaya, ont été construits permettant aux visiteurs de contempler les paysages naturels et travaillés.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide