Angers

Technicolor: Réaction du NPA

Publié

le

« Le Tribunal de Commerce de Nanterre vient de décider de prolonger d’un mois la période d’observation du site de Thomson-Angers.

Au-delà, une décision de liquidation judiciaire entraînerait la fermeture du site et le licenciement des 351 salariés, avec un impact économique et social au travers des sous traitants et de toutes les activités environnantes.

La Direction du groupe Technicolor n’ose même pas assumer officiellement sa politique de liquidation d’emplois en mettant en faillite artificiellement l’usine d’Angers et en se retranchant derrière une décision judiciaire.

Depuis la privatisation, la direction cherche en fait à se débarrasser, entre autres, du site d’Angers en utilisant toutes les manœuvres, industrielles, commerciales et juridiques malgré une combativité constante des salariés. Tout en s’appropriant les 42 000 brevets détenus par Thomson.

Pour cette entreprise autrefois nationalisée, l’Etat ne peut rester sans réaction. Dans le cas où aucun repreneur ne s’engagerait au maintien de l’ensemble des emplois, l’expropriation serait à l’ordre du jour, l’Etat s’engageant à remplir le carnet de commandes. De ce point de vue, la mobilisation exemplaire des salariés constitue leur meilleur atout.

Le NPA et le NPA 49 condamnent cette politique de liquidation industrielle et ces suppressions d’emplois et continueront d’engager toutes leurs forces aux côtés des salariés en lutte. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1