Agriculture

Près d’Angers, Bioplants fait pousser l’exemplarité dans sa nouvelle unité

Publié

le

Leader français des herbes aromatiques bio en pot, Bioplants vient d’intégrer sa nouvelle unité aux Ponts-de-Cé, près d’Angers (Maine-et-Loire). 15 000 mètres carrés de serres où l’innovation agricole est au service de l’exemplarité environnementale. Un investissement de 8,7 millions d’euros qui va permettre aux cultiv’acteurs de goût, de doubler leur production vendue au rayon fruits et légumes des grandes surfaces alimentaires sous la marque Tout Frais Tout Bio. Explications.

Leader français des herbes aromatiques bio en pot, Bioplants vient d’intégrer sa nouvelle unité aux Ponts-de-Cé, près d’Angers (Maine-et-Loire). Photographie de Delphine Perrin / Hans Lucas.

15000 mètres carrés de serres équipées d’une régulation climatique, d’écrans thermiques et de verres diffus. Des outils de production digitalisés, des tâches pénibles supprimées, une montée en compétences des collaborateurs…Bioplants producteur d’herbes aromatiques certifiées bio, vient d’intégrer sa nouvelle unité aux Ponts-de-Cé. Un tournant historique pour cet acteur économique angevin une décennie après sa création.

« À la pointe des technologies applicables à l’agriculture biologique, cette nouvelle unité a nécessité un investissement de 8,7 millions d’euros co-financé par France AgriMer. » explique Angel Rodriguez, Directeur général. Installée dans la zone périurbaine de la métropole d’Angers, au cœur du « triangle vert », berceau emblématique de la production végétale française, cette unité signe un changement de dimension pour l’entreprise. Elle va lui permettre de doubler sa capacité de production et d’expédition sans contribuer à l’étalement urbain. Ainsi, Bioplants va s’affirmer tel le leader français des fines herbes prêtes à cueillir. Ce qui viendra donner satisfaction à la demande croissante des consommateurs de produits bio et frais.

Innovation

Dans les serres BIOPLANTS, la technologie de verres diffus permet aux plantes de profiter d’une lumière répartie uniformément. Le climat y est régulé grâce à des ouvrants et des toiles d’ombrage. Irriguées à l’eau de pluie, les plantes prennent l’eau dont elles ont besoin puis l’eau restante est réintroduite dans le circuit. Les plantes traversent différentes « chapelles » aux différentes atmosphères, adaptées au besoin qu’elles ont en fonction de leur période de croissance. Puis elles ressortent quelques semaines plus tard dans la salle de conditionnement avant de rejoindre les rayons des magasins puis le domicile du consommateur. C’est grâce à ces innovations, conjuguées au service de l’exemplarité environnementale que Bioplants produira très prochainement 6 millions de pots par an, soit 40000 par jour, en s’appuyant sur une équipe de 12 salariés. Soit une vingtaine de variétés d’herbes aromatiques déclinées sous la marque TOUT FRAIS TOUT BIO. Des plants reconnaissables au papier kraft renouvelable et recyclable qui emballe ces fines herbes fraîches commercialisées en grandes surfaces et magasins bio. Des plants eux-mêmes cultivés dans des pots biosourcés et compostables.

Exemplarité environnementale

Pour autant, si la PME au chiffre d’affaires de 2,7 millions d’euros affirme ses ambitions en matière de conquête de nouveaux consommateurs, elle reste intangible sur ses valeurs fondatrices : récupérer et utiliser l’eau de pluie, produire des herbes aromatiques fraîches biologiques, sans pesticides ni engrais de synthèse. Certifiée de longue date pour son exemplarité (PME +, Bio Ed), Bioplants a toujours mené une démarche volontariste en termes de RSE, consciente que toute activité doit se faire dans le respect des Hommes et de la nature. Aux Ponts-de-Cé, elle a optimisé ses ressources en eau, en vase clos et continue de performer dans la réduction de ses déchets non organiques.

« Nous avons désormais tous les atouts pour nous affirmer comme les acteurs de la transition alimentaire » plaide Angel Rodriguez, Directeur général de Bioplants. D’ailleurs, l’entreprise qui s’est dotée récemment d’un nouveau logo, joue la carte de la polysémie, en référence au goût de ses produits, au goût d’entreprendre qui est le sien et plus généralement pour son métier. En effet, les collaborateurs se définissent comme des « cultiv’acteurs de goût ».

Avec cette poussée de croissance, Bioplants démontre sa capacité à innover, en restant fidèle à ses racines angevines et dans une filière d’excellence et un territoire qui l’ont vu naître. Et pour avoir toujours un temps d’avance, Bioplants prépare l’agriculture de demain en continuant de consacrer plus de 10% de son chiffre d’affaires à la Recherche et au Développement.

Quelques chiffres :

  • 20 variétés d’herbes aromatiques bio
  • 3 millions de pots vendus chaque année
    avec l’objectif de doubler la production
  • 16 enseignes de GMS qui distribuent sa production
  • Une équipe de 12 salariés permanents, 17 équivalents temps plein
  • Un chiffre d’affaires de 2,7 millions d’euros.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 + = 98