Politique

Assises de la transition écologique : « notre maison brûle et C. Béchu nous propose des verres d’eau ! » la tribune de Claire Schweitzer de la France Insoumise.

Publié

le

Municipales 2020 à Angers. Claire Schweitzer Conseillère municipale d’opposition à Angers – La France Insoumise.

“Aucune région du monde n’a été épargnée par les feux de forêts dévastateurs, les inondations meurtrières ou les canicules records. (…) Il est temps d’agir, vite et fort.” C’est par ces mots que la majorité de C. Béchu nous présente la délibération sur la restitution des “Assises de la transition écologique”.

J’adhère évidemment totalement à ce constat d’une situation planétaire dramatique et urgente, sur laquelle il faut agir “vite et fort”. Mais alors quelle déception en découvrant les actions qui nous sont proposées par cette majorité ! Comme d’habitude, après le temps des beaux discours pompeux et des cérémonies grandiloquentes où l’on met de (fausses) plantes vertes sur des estrades, vient le temps des demi-mesures et des renoncements.

Notre maison brûle, et C. Béchu nous propose des verres d’eau (participatifs) pour éteindre l’incendie. Or c’est de lances à incendies et de pompiers professionnels et équipés dont nous avons besoin, d’une intervention franche et massive des pouvoirs publics ! C. Béchu nous propose au mieux de “renforcer” ou “améliorer” ce que l’on fait déjà, et au pire de simplement continuer comme avant mais en rajoutant une plante verte (car ça fait plus écolo).

Alors qu’il faudrait dès maintenant stopper net la bétonisation des terres et la construction de nouvelles zones commerciales, M. Béchu nous propose d’attendre 2025 pour adopter un hypothétique “objectif d’arrêt d’expansion des villes”.

Alors que nous devrions interdire la surproduction d’emballages et objets en plastique par les grandes entreprises, M. Béchu propose de “généraliser les défis zéro déchet auprès des familles”.

Alors qu’il faudrait taxer fortement les entreprises qui émettent le plus de CO2 (Total, multinationales…), M. Béchu propose de “sensibiliser les salariés aux bonnes pratiques”.

Alors que nous devrions isoler tout de suite et massivement les logements passoires thermiques, M. Béchu nous propose juste de réaliser des diagnostics énergétiques.

Alors qu’il faudrait immédiatement interdire l’élevage intensif et généraliser l’accès à une alimentation végétarienne, bio et locale (qui est notre principal levier de baisse des émissions de CO2), M. Béchu nous propose “d’accompagner les producteurs locaux”, ou de planter des arbres fruitiers en ville.

On nous promettait des actions concrètes, et on se retrouve avec des formulations creuses qui ne reposent sur rien de formel : qui pense sérieusement que la proposition de “renforcer les relations inter-entreprises au sein des pôles d’activités pour favoriser la mutualisation des ressources et réduire les impacts sur l’environnement” aboutira à quelque chose de concret et efficace ?

On nous promettait des mesures fortes, et on se retrouve avec la promesse de créer encore des “chartes” et autres “labels” pour “promouvoir activement les entreprises vertueuses”.

On nous promettait des propositions innovantes, et on se retrouve avec la poursuite de politiques déjà en place : aide à l’achat de vélos électriques (déjà fait), réduction de l’usage des pesticides (déjà interdits pour les communes)…

Oui, à l’issue de ces Assises nous aurons probablement quelques arbres fruitiers dans nos rues et des labels pour identifier les producteurs locaux. Mais les élevages intensifs continueront de polluer nos sols et rivières, et la Mairie continuera de construire des zones commerciales dans nos champs.

Ce n’est pas de jardinage urbain dont nous avons besoin, mais d’une politique écologique ambitieuse et innovante. Manifestement, M. Béchu préfère le jardinage.

Claire Schweitzer

Conseillère municipale d’opposition à Angers – La France Insoumise.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 3