Angers

Quinzaine «Plaisir et Alimentation» à Monplaisir.

Publié

le

Angers – Cette année encore, les Fournaux de Monplaisir vont tourner à plein régime pour le bonheur des papilles. L’ensemble des acteurs du quartier (CAF, ville, associations, partenaires et habitants) ont œuvré ensemble à un programme hors du commun ! Ils invitent tous les angevins à la quinzaine « Plaisir et Alimentation » qui se déroulera à Monplaisir du 29 mai au 9 juin 2012. Sous l’impulsion de l’Association des habitants de Monplaisir et de la Caisse d’Allocations Familiales, ils seront transportés dans un véritable tour du monde de la galette. Le matin ou le midi, de France ou d’ailleurs, en histoires ou à déguster, ils découvriront l’univers du gâteau rond ! Les habitants pourront profiter du spectacle « Quel goût à la Lune » par Toile d’Eveil, découvrir la « chimie dans la cuisine » par les petits débrouillards, visiter le « jardin bio » à la Maison de l’environnement, déguster la « galette santé » au Centre de Soins et bien plus encore… Constat de la situation: Cet évènement fait suite à une constatation : il y a de plus en plus d’habitants ayant des comportements alimentaires à risque.

Les familles évoquent leurs difficultés et leurs inquiétudes. La majorité exprime son incapacité financière quand il s’agit de remplir le réfrigérateur, l’assignation à consommer du bas de gamme, la honte de recevoir un colis alimentaire, le manque de savoir-faire. Autant de freins qui ont des incidences sur leurs comportements alimentaires, leurs préoccupations vis-à-vis de leur santé et les transmissions éducatives auprès de leurs enfants. De nombreuses actions autour de l’alimentation ont eu lieu sur le quartier. Toutefois, professionnels et habitants reconnaissent leur manque de visibilité et de cohérence. La première expérimentation « Plaisir et Alimentation », lancée en 2009, a été un franc succès. En effet, CAF et AHM ont mobilisé l’ensemble des acteurs du quartier pour améliorer la visibilité des actions et les renforcer sur une quinzaine de jours. L’intervention de professionnels de prévention santé a amené les connaissances et la pédagogie nécessaires pour susciter l’intérêt, la curiosité et la réflexion des habitants. Suite au bilan de cette action, l’évènement a été reconduit deux années de suite et s’apprête à avoir lieu pour la quatrième fois.

La plupart du temps, les adultes en situation précaire se nourrissent mal, l’alimentation est souvent déstructurée. Autrement plus préoccupant que le déséquilibre alimentaire apparaît le problème de l’autorité parentale. Non seulement les enfants sont rois pour leur alimentation, mais ils deviennent prescripteurs dans de nombreux domaines. Les parents en situation précaire se sentent dévalorisés et se culpabilisent. L’enfant est surinvesti et l’adulte cède à tous ses désirs pour qu’il ne manque de rien. Le parent cherche ainsi à gommer les aspects difficiles de leur vie précaire. Soucieux de ne pas les pénaliser, ils ont du mal à dire « non ». Vivant la « galère » au quotidien, les parents souhaitent ne pas limiter le plaisir de l’assiette, quitte à s’imposer des restrictions sur d’autres achats. Parler d’aliments c’est évoquer obligatoirement les comportements alimentaires, l’hygiène de vie, la structure des repas, les habitudes culturelles et familiales, les changements de comportements liés à la volonté de marquer son appartenance à un groupe. Nos comportements alimentaires s’inscrivent dans une histoire de vie, dans des traditions culturelles, dans un environnement et un moment donné.

Les bonnes habitudes se prennent dès l’enfance et les mauvaises sont d’autant plus difficiles à corriger qu’elles sont anciennes et/ou familiales. Objectifs de l’évènement: Nos objectifs sont clairs. Nous souhaitons par la quinzaine « Plaisir et Alimentation », proposer une réflexion éthique autour des références culturelles, permettre aux bénéficiaires d’explorer leurs représentations et attitudes, de repérer les facteurs liés à l’environnement social et économique afin de mieux percevoir ce qui les influence dans leurs différents actes alimentaires. Mais aussi valoriser l’alimentation et les ressources personnelles des participants, leur donner ou redonner le goût et le plaisir de préparer et partager un repas. Cet évènement doit permettre d’offrir des moments de convivialité et de proposer des espaces d’échanges entre parents et enfants et favoriser le lien qui les unit autour de l’alimentation. Enfin, favoriser la lisibilité des actions de quartier autour des comportements alimentaires. Communication envisagée: L’évènement jouit d’outils de communication précis dans le but de développer l’affluence et d’ouvrir la quinzaine à un maximum d’angevins. Ainsi, une affiche sera présente à partir de début mai dans tous les lieux importants du quartier de Monplaisir et de la ville d’Angers. Un programme sera à disposition dans toutes les associations et distribués au sein du quartier de Monplaisir. L’affiche de la quinzaine sera relayée par Irigo et son réseau Visiobus du 21 mai au 9 juin. Un blog a été créé pour l’occasion à l’adresse www.plaisiretalimentation.over-blog.com, une page Facebook et un fil d’actualité sur Twitter y sont associés.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 2 =